Application pour Tablette et Mobile À l'écoute de votre vie
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil / / Emission Spéciales : Commémoration 80 ans de la rafle du Vél' d'Hiv'

20/07/22

Spécial Vel d’Hiv : Laurent Joly et Véronique Cabut sont les invités de Sandrine Sebbane



Emission: Emission Spéciales : Commémoration 80 ans de la rafle du Vél' d'Hiv'

Essentiel – Le rendez-vous culture de RCJ – présenté par Sandrine Sebbane.

Elle reçoit Laurent Joly pour son livre « La Rafle du Vél d'Hiv: Paris, juillet 1942 » et Véronique Cabut, femme de Cabu, pour l’exposition « Cabu, dessins de la rafle du Vel d’Hiv » au Mémorial de la Shoah


À propos du livre : «a Rafle du Vél d'Hiv: Paris, juillet 1942 »

paru aux éditions Grasset


La rafle dite du "Vel d’Hiv" est l’un des événements les plus tragiques survenus en France sous l’Occupation. En moins de deux jours, les 16 et 17 juillet 1942, 12 884 femmes, hommes et enfants, répartis entre Drancy (près de 4 900) et le Vel d’Hiv (8 000), ont été arrêtés par la police parisienne à la suite d’un arrangement criminel entre les autorités allemandes et le gouvernement de Vichy. Seule une petite centaine de ces victimes survivra à l’enfer des camps nazis.

Cette opération  emblématique et monstrueuse  demeure pourtant relativement méconnue. L’arrière-plan administratif et la logistique policière de la grande rafle n’ont été que peu étudiés, et jamais dans le détail. Légendes (tel le nom de code «  opération Vent Printanier  ») et inexactitudes (sur le nombre de personnes arrêtées ou celui des effectifs policiers) sont répétées de livre en livre. Et l’on ignore que jamais Vichy ne livra plus de juifs français à l’occupant que le 16 juillet 1942  !

D’où l’ambition, dans cet ouvrage, d’une histoire à la fois incarnée et globale de la rafle du Vel d’Hiv. Une histoire incarnée, autrement dit au plus près des individus, persécutés comme persécuteurs, de leur état d’esprit, de leur vécu quotidien, de leurs marges de décision. Mais aussi une histoire globale, soucieuse de restituer la multiplicité des points de vue, des destinées, et attentive au contexte de la politique nazie et de la collaboration d’État.

Une recherche largement inédite, la plus riche et variée possible, de la consultation de centaines de témoignages à une exploitation inédite des «  fichiers juifs  » de la Préfecture de police de Paris. Mais la partie la plus importante de l’enquête a consisté à rechercher des «  paroles  » de policiers  : 4 000 dossiers d’épuration des agents de la préfecture de police ont été dépouillés. Parmi eux, plus de 150 abordent la grande rafle et ses suites.

Outre les justifications de policiers, ces dossiers contiennent des paroles de victimes, des témoignages (souvent accablants) de concierges, et surtout des copies de rapports d’arrestation, totalement inédits.

Fruit de plusieurs années de recherche menées par l'auteur, où les archives de la police et de l’administration auront été méticuleusement fouillées, La Rafle du Vel d’Hiv  apporte une lumière nouvelle sur l’un des événements les plus terribles et les plus difficiles à appréhender de notre histoire contemporaine.

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

/