Application pour Tablette et Mobile À l'écoute de votre vie
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil / / Ot Azoy - Lise Amiel-Gutmann

27/05/21

Invités de Lise Gutmann : Isabelle Georges et Michel Rotfus

LISE GUTMANN



Emission: Ot Azoy - Lise Amiel-Gutmann

OT AZOY, magazine de la culture Yiddish présenté par Lise Gutmann. Elle reçoit la Chanteuse Isabelle Georges pour son projet musical « Dorothée » et l’auteur Michel Rotfus pour son livre « Yankel. Celui qui parlait peu » aux éditions l’élan des mots.


À propos du livre Musical : "« Dorothée » A bikhele lider, un petit livre chantant "

Paru aux éditions Encore Music


Découvrez l’histoire d’une femme exceptionnelle, entrelacée de poèmes, de dessins et rythmée par huit de ses chansons yiddish préférées. Autant de petits cailloux fragiles sur le chemin de la mémoire…

Du Du, Di Hoydlke, Shtil di nakht, Kum leybke tantsn, Shpil zhe mir a lidele in yiddish, Vi zhe zenen zey avek, al di blumen, Leyg dayn Kop, Zol zayn et une chanson originale, Zing princesse Daled Zing.

« Les gens les plus discrets ne sont-ils pas, parfois, plus grands que les illustres héros ? »

Isabelle Georges, livret & chant • Jérôme Brajtman, arrangements & guitare • Le Quatuor Anouman • Frederik Steenbrink, piano • Marc Alberman, musique originale • Myriam Racine, illustrations • Annick Prime-Margules, mise en page • Yann Lemetre, enregistrement & mixage.

« Chaque message d’amour, si petit soit-il, a la nécessité d’être exprimé. Celui-ci chante et désire exister aussi au nom des autres, qui se reconnaîtront peut-être. » Jérôme Brajtman


Isabelle Georges est une chanteuse française de comédie musicale, de chanson française et de musique yiddish. Elle est aussi danseuse, comédienne et créatrice de spectacles.


À propos du livre : "Yankel : Celui qui parlait peu "

Paru aux éditions Editions de l'Elan des mots


Garwolin, un shtetl, au sud de Varsovie, début du XXe siècle.

Wulf observait son petit-fils Yankel s’absorber dans la contemplation du ruissellement de la pluie sur la vitre de la fenêtre. Chaque jour, celui-ci reprenait son voyage secret, muet et solitaire. Pour Wulf, Yankel était un Luftmentsh, un « homme de l’air ». Il ne se lançait dans aucune entreprise hasardeuse. C’était lui-même qu’il lançait en l’air pour flotter, là-haut. Il était un regardeur de vents, un contemplateur de nuages.

Enfant arrêté au seuil du langage, resté à jamais illettré et peu enclin à la parole, il devient ouvrier tailleur grâce aux soins attentifs de Moyshe, héritier des Lumières et membre du Bund, le parti socialiste révolutionnaire juif.

Yankel est témoin de l’effervescence d’une jeunesse assoiffée de culture et de modernité qui s’arrache au traditionalisme hassidique pour les promesses d’un monde nouveau, celles du sionisme et du Bund, face aux nationalistes antisémites polonais.

Michel Rotfus a été professeur de philosophie, très engagé dans les questions relatives à l’enseignement de la philosophie, entre IUFM et université populaire. En 2006, il crée, dans une salle parisienne, une opérette sur les philosophes et les femmes, Philosofemmes. Ce livre est son premier roman.


Michel Rotfus a été professeur de philosophie, très engagé dans les questions relatives à l'enseignement de la philosophie, entre IUFM et université populaire. En 2006, il crée, dans une salle parisienne, une opérette sur les philosophes et les femmes, Philosofemmes. Ce livre est son premier roman.


 

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

/