Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil/ INVITES

Anissimov Myriam

myriam-anissimov


Myriam Anissimov est née en 1943 dans un camp de réfugiés à Sierre, en Suisse, où ses parents, tous deux originaires de Pologne, se sont réfugiés lors des grandes rafles de Juifs en France, au mois de novembre 1942.

À la Libération, ils retournent à Lyon, où son père, écrivain autodidacte de langue yiddish, s'installe comme artisan tailleur.

Myriam Anissimov passe son baccalauréat de philosophie, étudie la photographie aux Établissements Louis Lumière, et fait ses débuts au théâtre avec Marcel Maréchal, qui vient de fonder le Théâtre du Cothurne.

En 1966, elle arrive à Paris, où elle devient comédienne et travaille notamment avec Philippe Adrien, Robert Wilson, Coluche.

En 1969, la romancière Albertine Sarrazin lui confie les poèmes de jeunesse qu'elle a écrits en prison. Elle enregistre ces poèmes mis en musique chez Polydor, et obtient le Grand Prix du disque de l'Académie Charles Cros. L'année suivante, elle enregistre un nouveau disque avec un texte de Patrick Modiano. Myriam Anissimov publie son premier roman "Comment va Rachel ?" en 1973. Sept romans suivront.

Parallèlement à sa carrière d'écrivain, Myriam Anissimov exerce la profession de journaliste. Elle a donné de grands reportages au magazine "Géo". Elle a été pendant onze ans grand reporter au "Monde de la Musique".

Elle a participé à la création du journal "Actuel". Elle a collaboré à la rubrique littéraire du "Matin", de "Libération", de "F. Magazine", de "Elle", du "Nouvel Observateur". Elle est critique littéraire à "L'Arche" et à l'hebdomadaire "Les Inrockuptibles". Elle est correspondante à Paris du "Giornale della Musica".

Myriam Anissimov a collaboré à la Fondation des survivants de la Shoah de Steven Spielberg en tant qu'"intervieweuse". Elle a été invitée en 1992 par la Maison française de l'université de Columbia pour donner une conférence sur son oeuvre ; ayant publié en 1996 une biographie de Primo Levi, elle a donné un cours sur cet écrivain, en 1997, à l'Institut Yad Vashem (Jérusalem). Plusieurs communications sur ses livres ont été publiées en anglais par Ellen Fine, professeur à New York City College, et par l'université de Floride.

Myriam Anissimov a reçu quatre bourses du Centre national des lettres, qui lui a accordé une année sabbatique en 1995. Elle a reçu le Prix de la Fondation Anaïs Segalas de l'Académie française. Elle a été nommée chevalier dans l'ordre des Arts et Lettres par le ministère de la Culture en 1992. M.A.

Source : http://auteurs.arald.org

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/