Application pour Tablette et Mobile À l'écoute de votre vie
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil / / Tech - Stéphane Zibi

10/11/21

#33 – Le futur de Facebook pose question 2ème partie: Les Lunettes Connectées



Emission: Tech - Stéphane Zibi

Ces dernières semaines, je vous ai beaucoup parlé à cette antenne de Facebook et de leur responsabilité dans la gestion de nos données, de leur transformation prochaine en métavers sans parler de la panne qu’a subi toutes les applications pendant plusieurs heures. La stratégie semblait claire depuis le début : mettre l’utilisateur au centre de son business model en proposant des services gratuits et exploiter les données de ces mêmes utilisateurs. Les dérives sur les contenus et l’exploitation des données ont mis en avant les limites de ce modèle. Mark Zuckerberg, le fondateur et toujours dirigeant de Facebook cherche des nouveaux leviers pour d’une part améliorer son image et aussi contourner ce qui serait potentiellement un blocage sur le site ou l’application que nous utilisons. Au premier trimestre 2021, Facebook revendique 2,85 milliards d'utilisateurs actifs chaque mois, soit une hausse de 9,6% par rapport au premier trimestre 2020. Le réseau social américain a passé la barre symbolique des 2 milliards au deuxième trimestre 2017, il dépassera les 3 milliards dans les prochaines semaines. C’est un paradoxe car autour de nous,nous voyons plutôt un désengagement au quotidien de nos amis et proches. Ces chiffres impressionnants en hausse prouvent le contraire. Rudy : “que va proposer Mark Zuckerberg comme nouveautés alors pour rester au sommet et continuer sa mainmise” Il y en a plusieurs. J’ai déjà parlé des métavers, j’aurai pu parler de la crypto monnaie qu’ils vont lancer. Mais j’en évoquerai une aujourd’hui. Nous avons pu assister le jeudi 9 septembre 2021, en soirée à la présentation des premières lunettes intelligentes imaginées par Facebook en partenariat avec le groupe Essilor Luxottica, le numéro 1 incontesté de l’optique au monde. Nous avons donc appris que ces lunettes — qui n'intègrent pas d'écran et ne proposent pas de réalité augmentée comme c'était le cas des Google Glass, permettent de capturer des photos et vidéos “de manière authentique”, mais aussi de diffuser de la musique ou passer des appels à travers de petits haut-parleurs installés sur les branches comme les modèles proposées par Bose depuis 3 ans. Ray-Ban les décline en quatre modèles et cinq coloris, ce qui permettra aux consommateurs de choisir parmi une vingtaine de styles. Commercialisées à partir de 299 $ (soit près de trois fois le prix d'une paire de Ray-Ban classique), ces lunettes Facebook ne seront disponibles dans un premier temps que dans une sélection de pays dont la France ne fait pas partie. Selon Facebook, c'est l'assurance de “capturer les moments de vie tels qu’ils se produisent d’un point de vue unique et subjectif, à la première personne”. Ce qu’un téléphone peut faire bien sûr mais Facebook n’a jamais voulu/pu en fabriquer. La caméra est contrôlée avec un bouton présent sur la branche droite des lunettes ou en utilisant l'assistant Facebook pour prendre une photo ou lancer un enregistrement vidéo à la voix. Un point qui a son importance lorsque les lunettes prennent une photo ou filment : Une petite led s'éclaire de sorte à alerter les personnes aux alentours. Nécessaire, mais pas forcément suffisant pour respecter la vie privée des personnes présentes dans le champ de vision. Au vu du passif de Facebook en matière de protection de la vie privée, il n'est pas impossible que l'entreprise soit vertement attaquée sur ce point (comme l'avait d'ailleurs été Snapchat lors du lancement de ses lunettes Spectacles ou Google et ses Google Glass). Ces lunettes sont faites pour mettre une brique en plus dans l’hégémonie de Facebook dans notre quotidien. Ces lunettes n’apporteront pas grand chose à mon avis, d’autres projets dont celui de la société française Cosmo Vision très utiles pour les cyclistes ou motards car permettant d’être guidés seront bien plus intéressantes et éthiques que les Ray Ban made in Facebook. A la semaine prochaine !  

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

/