Application pour Tablette et Mobile À l'écoute de votre vie
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil / / Tech - Stéphane Zibi

27/10/21

#31 – Instagram, une vie artificielle



Emission: Tech - Stéphane Zibi

"Je me sens enfin prêt à partager ça. Je le cache depuis trop longtemps et il est temps que vous le sachiez" c'est par ces mots dans un post Instagram qu'Olivier Rousteing, le directeur artistique de Balmain, a révélé avoir été victime de l’explosion de sa cheminée, il y a un an.

Atteint de graves blessures au visage, aux mains, sur le corps, durant un an il a réussi à faire tenir secret cet accident domestique. Durant un an, il a continué à travailler, à utiliser les réseaux sociaux, Instagram en particulier.

Avec des casquettes, des masques, des cols roulés, des manches longues,des colliers et des bagues à tous les doigts dans la vraie vie pour cacher les cicatrices de ses nombreuses brûlures, sans que personne ne s'aperçoive de rien.

Olivier Rousteing ajoute : “J'ai réalisé que le pouvoir des réseaux sociaux est de révéler uniquement ce que vous voulez montrer. Une façon de nous permettre de créer une histoire qui évite ce que nous ne voulons pas voir ou montrer : c'est notre nouveau monde."

Ceci est un exemple parmi d’autres, que la panne touchant Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp, il y a quelques semaines de cela, a pu aussi mettre en avant.

Tous ces influenceurs et influenceuses, en effet, se sont retrouvés au chômage technique voyant le vide de leur quotidien sans ce réseau. Instagram est devenu un monde, un espace particulier, souvent artificiel car à la merci de la bonne tenue des serveurs.

Rudy : Instagram n’est pas la vraie vie, ok mais les plus d’1 milliard d’utilisateurs actifs quotidiens cherchent quoi ?

Eh bien Instagram est paradoxal. Nous savons donc que ce n’est pas la vraie vie et pourtant nous y allons plus que jamais.

En une image, une vidéo ou une story (qui peut être un mélange d’images et vidéos racontant une histoire), on arrive à passer des messages bien plus facilement qu’avec n’importe quel média. Quand vous suivez telle ou telle personne publique, vous avez directement l’information que seuls les tabloïds vous donnaient jusqu’à présent. Cette suite de posts devient ainsi votre média personnel et qui vous permettra d’échapper à la réalité du quotidien.

Un like, un commentaire, une réponse à une story, des liens peuvent se tisser et grandir.

Impossible d’avoir les statistiques mais je ne serais pas surpris qu’Instagram soit finalement la meilleure application qui permettrait de faire plus de rencontres que Tinder ou Meetic. La solution est de réussir à s’en détacher ou de prendre conscience à chaque fois du côté artificiel d’Instagram dès que l’on démarre l’application sur son smartphone.

Je n’ai pas de conseil à donner pour aller vers un détachement, peut-être juste à limiter le nombre de notifications, ce serait déjà un progrès.

Mais Instagram, avec les interconnexions entre Facebook, Messenger et WhatsApp, où une simple conversation glanée se transforment en publicité, va faire de plus en plus d’ingérences dans nos vies. Et cela ne va pas s’arranger avec l’arrivée ces prochaines semaines de façon plus massive de la partie marchande. Les produits affichés dans les posts par les marques et les influenceurs seront achetables directement depuis Instagram. Tout sera fait pour rendre cette application encore plus “indispensable” pour toutes et tous et il sera encore plus compliqué de s’en détacher.

A la semaine prochaine !

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

/