Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
13 Mai 2020

USA : nombre record d’actes antisémite en 2019

Fusillade dans une épicerie casher du New Jersey, une synagogue de Californie ou attaque au couteau chez un rabbin new-yorkais: les Etats-Unis ont enregistré en 2019 un nombre record d’actes antisémites, et la communauté juive redoute une nouvelle montée des extrémismes avec la pandémie en 2020.

Les chiffres annuels présentés par l’Anti-Defamation League (ADL) traduisent « le plus haut niveau d’actes antisémites enregistré depuis 1979 », selon l’organisation de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, qui procède à ce décompte depuis 40 ans.

Au total, 2.107 actes d’agression, de harcèlement et de vandalisme ont été enregistrés en 2019, selon l’ADL, éclipsant le précédent record établi en 2017, où 1.986 actes antisémites avaient été enregistrés. Les chiffres avaient alors révélé au grand jour la montée de l’antisémitisme aux Etats-Unis, longtemps considérés comme un refuge par les juifs européens. L’année 2018 avait marqué une légère baisse, mais avait été marquée par la fusillade contre la synagogue de Pittsburgh en octobre, qui avait fait 11 morts, soit l’attaque la plus meurtrière jamais commise contre la communauté juive américaine. En 2019, les agressions physiques contre des juifs, déjà en hausse en 2018, ont encore bondi, à 61 contre 39 un an plus tôt, faisant cinq morts. Une personne a été tuée le 27 avril dans la synagogue de Poway, en Californie du sud. La fusillade de l’épicerie casher de Jersey City, le 10 décembre, a fait quatre morts dont un policier. Et l’attaque au couteau le 28 décembre lors d’une fête juive chez un rabbin à Monsey, ville de la grande banlieue new-yorkaise où vit une importante communauté orthodoxe, a fait 5 blessés. L’un d’eux est décédé trois mois plus tard. Plus de la moitié de ces attaques ont eu lieu dans la ville de New York, où vivent plus d’un million de juifs, avec une communauté orthodoxe particulièrement visible notamment dans le quartier de Brooklyn.

L’ADL redoute une nouvelle aggravation de l’antisémitisme en 2020, avec la pandémie qui a fait exploser le chômage et nourrit les extrémismes. Face à ces évolutions, l’ADL appelle les responsables de tous bords à « dénoncer systématiquement » toute manifestation d’antisémitisme. Et à renforcer la protection des synagogues et lieux communautaires, comme c’est déjà le cas à New York, en demandant aux élus de financer ces mesures (avec AFP)

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/