Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
27 Nov 2018

Une ambassade de Tchéquie bientôt à Jérusalem

Le président Milos Zeman a promis hier devant le Parlement israélien de faire son possible pour obtenir le transfert de Tel-Aviv à Jérusalem de l’ambassade de Tchéquie auprès d’Israël, à l’instar des Etats-Unis.

Prague romprait ainsi avec les positions européennes sur le statut de Jérusalem, l’une des questions les plus épineuses du conflit israélo-palestinien. Le président tchèque est un ardent défenseur du déménagement, mais le dernier mot appartient en principe au gouvernement.

Celui-ci a dit vouloir respecter une position européenne commune. Comme une grande partie de la communauté internationale, l’UE estime que le statut définitif de Jérusalem en tant que future capitale de deux États doit être réglée par la négociation.

Le président Donald Trump a rompu en décembre 2017 avec des décennies de consensus international en reconnaissant Jérusalem comme la capitale d’Israël et en annonçant le transfert, réalisé en mai suivant, de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem.

Devant le Parlement israélien, le président tchèque a accusé les Européens de se comporter parfois comme des « lâches ». Il a invoqué la réouverture en mai 2018 du consulat honoraire tchèque à Jérusalem, fermé en 2016 à la suite du décès de l’ancien consul. Et il a souligné que, ce mardi, il inaugurerait la « Maison tchèque » dans la ville.

« Je ne suis pas un dictateur, malheureusement, mais je promets que je ferai de mon mieux pour réaliser la troisième étape après le consulat honoraire et la Maison tchèque. Vous devinerez peut-être quelle est cette troisième étape », a dit M. Zeman.

  1. Zeman fait partie d’un certain nombre de dirigeants européens auxquels le gouvernement israélien fait une cour assidue pour contrer les politiques, hostiles à ses yeux, de l’Union européenne.

Il doit inaugurer mardi la « Maison tchèque » (en fait un ensemble de bureaux à l’intérieur de la Cinémathèque), qui n’aura pas de statut diplomatique, mais représentera des agences gouvernementales, de commerce par exemple, et aidera à organiser des manifestations culturelles.

A l’occasion de sa visite, le président tchèque a rencontré son homologue israélien Reuven Rivlin et s’est dit intéressé par l’idée d’une confédération entre Israéliens et Palestiniens que prône le président Rivlin, au lieu de la solution dite à deux Etats, formule de référence d’une grande partie de la communauté internationale dans laquelle un futur Etat palestinien coexisterait en paix avec Israël.

(AFP)

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/