Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
05 Sep 2019

Un buste d’Hitler dans les caves du Sénat

Le Monde a révélé qu’un buste d’Hitler de 35 cm de haut, ainsi qu’un drapeau nazi de 2 mètres sur 3 legs de l’occupation allemande, sont conservés depuis la Seconde Guerre mondiale dans les réserves du Sénat. Le palais du Luxembourg a été occupé entre 1940 et 1944 par l’état-major général de l’armée de l’air allemande (Luftwaffe) pour tout le front de l’Ouest.

En conférence de presse, Gérard Larcher a dit qu’il « ignorait la présence de ce buste ». « J’ai demandé à la questure d’approfondir les recherches sur l’ensemble des objets », a-t-il précisé, soulignant que des suites seront données à ce rapport attendu.

Le président LR, dont le propre bureau était celui du maréchal allemand Sperrle, s’est dit « certain que les services n’ont rien cherché à cacher, d’ailleurs le bunker a déjà été visité par des équipes de télé, des journaux ». Un bunker a été aménagé dès 1937 sous le jardin du Petit Luxembourg, siège de la présidence du Sénat. Les objets « auraient mieux fait d’être répertoriés », a-t-il admis. « J’ai demandé qu’on ait un travail en profondeur, et en même temps une réflexion sur cette période. Il y a eu, paraît-il, de la part d’agents qui étaient là des moments de patriotisme que je ne voudrais pas occulter », a ajouté Gerard Larcher, qui a fait le lien avec la Libération de Paris. Le Palais du Luxembourg a été libéré le 25 août 1944.

Le Sénat avait quitté le Palais du Luxembourg le 10 juin 1940, d’abord pour Tours, puis, à partir du 14 juin, pour Bordeaux (où le gouvernement et les deux chambres restèrent jusqu’au 29 juin), avant d’arriver à Vichy le 3 juillet.

De son côté, le député LR de la Manche Philippe Gosselin a écrit mercredi au président de l’Assemblée Richard Ferrand (LREM), lui demandant « si les archives de l’Assemblée nationale possèdent de tels objets, datant de ces temps funestes ». « Tout comme ceux du Palais du Luxembourg, les murs de l’Assemblée nationale ont abrité également une partie de l’état-major de la Luftwaffe mais aussi de l’administration du +Gross-Paris+, ainsi que le service de la question juive », souligne-t-il dans ce courrier dont l’AFP a eu copie »(avec AFP)

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/