Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
07 Fév 2020

Royaume-Uni : nombre record d’actes antisémites en 2019

Le nombre d’actes antisémites au Royaume-Uni a atteint un niveau record en 2019, avec des pics enregistrés au plus fort des débats sur l’inaction supposée de l’opposition travailliste face à ce fléau, a indiqué jeudi l’association les recensant. La Community Security Trust (CST), qui recense les actes antisémites depuis 1984, rapporte avoir enregistré 1.805 incidents en 2019. Cela représente une augmentation de 7% par rapport à 2018, a précisé l’entité dans un communiqué. C’est la quatrième année d’affilée que ce record est battu, notamment en raison de la très forte augmentation des actes en ligne (+82%). Jugeant ces chiffres « consternants », la ministre conservatrice de l’Intérieur Priti Patel a plaidé pour « une meilleure collaboration entre le gouvernement, la police, les tribunaux et les communautés, afin d’éliminer cette tache honteuse sur notre société ». La CST souligne que le nombre d’incidents, enregistrés pour la plupart sur les réseaux sociaux, ne permet pas en soi de mesurer réellement « l’ampleur du problème ». Chaque victime reçoit en effet parfois « des centaines voire des milliers de tweets, images ou publications » antisémites, mais ils ne sont enregistrés que comme un seul incident. Les deux plus grandes vagues d’attaques antisémites ont eu lieu en février (182 incidents) et en décembre (184 incidents), au moment où avait lieu « un débat important et intense sur les allégations d’antisémitisme au sein du Parti travailliste », souligne l’association.

Dans près de 12,5% des cas (224 incidents), l’agresseur était « lié au Parti travailliste » ou bien l’acte antisémite avait lieu « dans le contexte d’un débat sur l’antisémitisme présumé au sein du Labour », ajoute-t-elle. Le principal parti d’opposition britannique a été accusé, notamment par le grand rabbin du Royaume-Uni, d’inaction face à l’antisémitisme de certains de ses membres. Le Labour a dénoncé « l’affligeante » hausse de ces actes, ajoutant qu’elle prenait « des mesures plus fermes que jamais » pour « éradiquer ce sectarisme et ce racisme ». Les conservateurs au pouvoir ont, de leur côté, été accusés d’avoir toléré l’islamophobie de certains membres (avec AFP)

 

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/