Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
17 Oct 2019

Procès en Allemagne de Bruno Dey : gardien de camps nazi 

Il s’agit sans doute d’un des derniers procès d’un ancien gardien de camp nazi : un SS du camp de concentration polonais de Stutthof comparaît jeudi à Hambourg pour complicité de milliers de meurtres. Les audiences du procès, qui se tient au moins jusqu’à mi-décembre, seront restreintes à deux par semaine et à deux heures chacune, en raison de l’état de santé de Bruno Dey, 93 ans. Il est accusé par le parquet de Hambourg de complicité de meurtres lorsqu’il était gardien, « entre août 1944 et avril 1945 », du camp de Stutthof dans le nord de la Pologne, à 40 km de Gdansk. Il s’agit du premier camp nazi construit hors d’Allemagne. Environ 65.000 personnes y sont mortes, essentiellement des femmes juives des pays baltes et de Pologne. Il a été intégré au système d’extermination des Juifs en juin 1944. La complicité de M. Dey, 17 ans à l’époque des faits, est engagée, a détaillé le parquet, dans le meurtre de 5.230 prisonniers – 5.000 en « créant et maintenant des conditions mettant la vie en danger », 200 par gazage et 30 d’une balle dans la nuque (avec AFP)

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/