Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
14 Fév 2019

Nouvelle dégradation antisémite. Le Val-de-Marne touché.  

Une plaque en mémoire d’enfants juifs déportés pendant la Seconde guerre mondiale, installée devant l’entrée d’une école de Maisons-Alfort (Val-de-Marne), a été retrouvée brisée au sol. La mairie a porté plainte. « La plaque était accrochée au mur, dans l’enceinte de l’école. Normalement, ça ne tombe pas tout seul », a indiqué une source proche du dossier, confirmant une information du Parisien. « Nous ne savons pas encore s’il s’agit d’un acte de vandalisme à caractère antisémite ou si la plaque a pu tomber seule mais vu le contexte, il m’a paru important de contacter la police », a pour sa part affirmé le maire de la ville, Olivier Capitanio. Selon la mairie, il y a quatre autres plaques devant des écoles de la ville rendant hommage aux enfants juifs déportés qui avaient été scolarisés dans ces établissements. Le week-end dernier, plusieurs inscriptions anti-juives ont été découvertes à Paris, dont un portrait de Simone Veil barré d’une croix gammée et un tag « Juden » inscrit en lettres jaunes sur la vitrine d’un restaurant. Lundi, deux arbres plantés en mémoire d’Ilan Halimi, jeune homme juif assassiné en 2006, ont également été retrouvés vandalisés sur un lieu à sa mémoire en Essonne. Le Président de la république, Emmanuel Macron a dénoncé les actes antisémites « négation de la République » (avec AFP)

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/