Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
24 Sep 2019

Les Européens accusent l’Iran

Les dirigeants français, allemand et britannique, Emmanuel Macron, Angela Merkel et Boris Johnson, ont accusé l’Iran d’être « responsable » de l’attaque du 14 septembre contre des installations pétrolières saoudiennes et l’ont exhorté à « s’abstenir de toute nouvelle provocation ».

« Il est clair pour nous que l’Iran porte la responsabilité de cette attaque. Il n’y a pas d’autre explication plausible », ont-ils déclaré dans un communiqué commun à l’issue d’une rencontre à trois en marge de l’Assemblée générale des Nations unies à New York.

La France et l’Allemagne rejoignent ainsi l’Arabie saoudite, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne qui accusaient déjà l’Iran d’être derrière l’attaque, ce que Téhéran dément formellement.

« Les Etats-Unis remercient nos amis proches, le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne, pour leur claire énoncation de la seule responsabilité de l’Iran dans l’acte de guerre contre l’Arabie saoudite et dans son impact sur la région et sur le monde », a réagi le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo sur Twitter.

« Cela va renforcer la diplomatie et la cause de la paix. Nous exhortons tous les pays à rejoindre cette condamnation des actes de l’Iran », a-t-il ajouté.

De grandes manoeuvres diplomatiques étaient en cours en marge de l’Assemblée générale de l’ONU pour tenter de revenir à la désescalade dans la région et d’organiser une rencontre historique des présidents américain Donald Trump et iranien Hassan Rohani.

Emmanuel Macron, en première ligne dans ces efforts, a rencontré une première fois lundi matin Donald Trump – il doit le revoir mardi – et s’est longuement entretenu dans la soirée avec Hassan Rohani.

Les dirigeants des trois pays européens signataires de l’accord sur le nucléaire iranien – avec la Russie, la Chine et l’Iran – ont aussi insisté sur la nécessité « collective » de renforcer la sécurité dans le Golfe.

« Ces attaques ont été dirigées contre l’Arabie saoudite, mais elles concernent tous les pays et renforcent le risque de conflit majeur », ont souligné MM. Macron et Johnson et Mme Merkel.

(AFP)

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/