Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
28 Déc 2018

Le terroriste jihadiste Peter Cherif de retour en prison en France

L’un des terroristes jihadistes français les plus recherchés au monde, Peter Cherif, condamné en 2011 à cinq ans de prison pour avoir combattu en Irak en 2004, a été incarcéré jeudi afin d’exécuter cette peine et a également été mis en examen dans une nouvelle information judiciaire le visant.

Ce Français de 36 ans, proche des frères Kouachi, auteurs de l’attentat contre Charlie Hebdo en janvier 2015, avait été arrêté à Djibouti le 16 décembre. Une belle prise pour les services antiterroristes qui le recherchaient depuis sa disparition au dernier jour de son procès à Paris, où il était jugé pour avoir rejoint les rangs d’Al-Qaïda. Déféré dans la nuit de mercredi à jeudi au parquet de Paris à l’issue de pratiquement quatre jours de garde à vue, il a été mis en examen pour « association de malfaiteurs terroriste en récidive ». Cette nouvelle information judiciaire est consécutive à une enquête préliminaire ouverte en 2017. Selon une source proche du dossier, cette dernière visait le séjour et les activités de Peter Cherif au Yémen où il était devenu un cadre d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa).

Celui qui est aussi connu sous le nom de guerre d' »Abou Hamza » avait été inscrit en septembre 2015 par les États-Unis sur leur liste noire des « combattants terroristes étrangers ».

Proche des frères Saïd et Cherif Kouachi, les auteurs de l’attentat contre Charlie Hebdo, Peter Cherif est considéré comme une précieuse source d’informations pour les services de renseignements occidentaux comme pour la justice française. En raison de ses liens avec les frères Kouachi, le nom de Peter Cherif apparaît dans l’enquête sur les attentats de janvier 2015 (Charlie Hebdo, Montrouge, Hyper Cacher) qui ont fait 17 morts. Mais s’il a pu être présenté par certains médias comme un « possible commanditaire » de ces attentats, Peter Cherif ne fait l’objet d’aucun mandat d’arrêt dans ce dossier. « Passe au journal quand tu auras 5 minutes » : Charlie Hebdo avait salué à sa manière l’arrestation de Peter Cherif en lui consacrant la couverture de son édition de mercredi. L’attentat du 7 janvier 2015 à Charlie Hebdo avait fait 11 morts, dont des figures emblématiques du journal comme Cabu, Wolinski, Honoré, Tignous ou l’ex-directeur de la rédaction Charb (avec AFP)

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/