Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
24 Juil 2018

La Syrie au cœur d’un entretien israélo-russe

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a rencontré lundi à Jérusalem le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu pour discuter de la guerre en Syrie et de l’Iran, a indiqué une source officielle.

Selon un communiqué de son bureau, M. Netanyahu a affirmé que cette visite avait été organisée à la demande du président russe Vladimir Poutine.

La réunion, à laquelle ont participé les chefs d’états-majors russes et israéliens et le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman, a porté sur « l’Iran et la situation en Syrie », pays voisin d’Israël et ravagé par une guerre depuis 2011, a indiqué le bureau de M. Netanyahu.

« Le lien entre nous est extraordinairement important et il existe, comme vous l’avez vu, dans les réunions directes entre moi-même et le président Poutine et entre nos états-majors », a déclaré M. Netanyahu au début de la réunion.

« J’ai apprécié les mots prononcés par le président Poutine avec le président Trump au sujet de la sécurité d’Israël » lors de leur sommet à Helsinki la semaine dernière, a déclaré M. Netanyahu, cité par son bureau.

« Israël continuera à agir contre toute tentative de l’Iran et ses alliés de s’implanter militairement en Syrie », a de nouveau prévenu le Premier ministre israélien.

Selon le ministère russe des Affaires étrangères, la réunion a également abordé le conflit israélo-palestinien.

La Russie est une alliée du régime de Bachar al-Assad aux côtés de l’Iran et du mouvement Hezbollah libanais, deux ennemis jurés d’Israël.

  1. Netanyahu s’était déjà entretenu de la Syrie vendredi par téléphone avec le président Poutine, tandis que M. Lieberman a eu lui aussi une conversation téléphonique le même jour avec son homologue Sergueï Choïgou, selon des sources officielles.
  2. Netanyahu n’a cessé d’exiger ces derniers mois que l’Iran se retire de Syrie et ne s’y implante pas militairement.

Tout en veillant à ne pas être entraîné dans le conflit chez son voisin, Israël a frappé à plusieurs reprises le territoire syrien, notamment des convois d’armes destinées, selon lui, au Hezbollah.

(AFP)

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/