Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
09 Mai 2019

Journée de l’Indépendance, le soleil au rendez-vous

Passant comme chaque année des larmes du Jour du Souvenir des soldats mort dans la défense de la patrie et des victimes du terrorisme à la fête marquant l’Indépendance du pays, Israël qui était au bord un d’affrontement le weekend dernier, s’apprête à détendre aujourd’hui et à profiter pleinement d’un des rares jours fériés israéliens. Des cérémonies marqueront ce 71 -ème anniversaire et des discours des principaux leaders politiques sont attendus, mais pour les Israéliens l’heure est à la fête et aux traditionnels piqueniques dans tous les grands parcs du pays avec au programme des barbecues géants des queues commençaient à apparaitre devant les boucheries tôt ce matin.

L’événement principal qui marquera le jour de l’Indépendance sera la cérémonie annuelle au cimetière militaire sur le mont Herzl à Jérusalem, avec un discours du président de la Knesset, Yuli Edelstein, l’allumage des 12 torches – qui symbolisent les 12 tribus d’Israël dans la Bible – par des personnes considérées comme ayant apporté une contribution remarquable à la société, notamment culturelle.

L’armée israélienne a annoncé mardi que la parade qui survolera le pays à l’occasion de Yom HaAtsmaout survolera les communautés du sud du pays cette année, après d’intenses violences au cours du week-end, en signe de solidarité avec les habitants du sud du pays. « Les avions survoleront les communautés de la périphérie de Gaza, dans le sud, pour exprimer l’admiration éprouvée par l’armée pour les résidents du sud, pour la force et la résilience dont ils ont fait preuve ces derniers jours de combats, et au fil des ans », a écrit l’armée sur sa page Twitter.

Hier, lors des cérémonies du jour du souvenir, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré qu’Israël ne laisserait pas l’Iran se doter de l’arme nucléaire, après que Téhéran a annoncé la suspension de certains engagements pris en vertu d’un accord international conclu en 2015. Israël a toujours accusé l’Iran de chercher à fabriquer l’arme nucléaire. Le Premier ministre israélien est un des plus ardents pourfendeurs de l’accord conclu en 2015 entre les grandes puissances et l’Iran sur les activités nucléaires de la République islamique. La destruction d’Israël fait partie de la rhétorique historique du régime iranien, et Israël se voit comme la cible désignée d’un Iran qui serait éventuellement doté de la bombe atomique et des activités balistiques iraniennes (avec AFP)

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/