Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
12 Mar 2020

Israël/élections: résultats finaux et légère avance de Netanyahu

Les résultats définitifs et officiels des législatives israéliennes du 2 mars, communiqués mercredi par la commission électorale, confirment une légère avance du Premier ministre sortant de droite Benjamin Netanyahu, qui doit toutefois rallier trois députés pour pouvoir former un gouvernement.

Benjamin Netanyahu et son rival centriste Benny Gantz mènent actuellement des tractations avec les autres partis pour rallier des députés à leurs blocs car ni l’un ni l’autre n’est parvenu à obtenir l’appui de 61 parlementaires, seuil requis pour la formation d’un gouvernement.
Le président Reuven Rivlin a jusqu’au 17 mars pour désigner la personne chargée de former le gouvernement. Le Likoud de M. Netanyahu a obtenu 29,46% des voix, ce qui se traduit par 36 sièges au Parlement. Avec ses alliés, les partis ultra-orthodoxes Shass et Judaïsme unifié de la Torah (neuf et sept sièges), et Yamina (droite radicale, six sièges), le bloc de droite obtient 58 sièges. Ce bloc, à qui il manque donc trois sièges pour pouvoir mettre sur pied un cabinet, tente de convaincre des députés du camp adverse de faire défection. En face, le parti « Bleu-blanc » de Benny Gantz a obtenu 26,59% des voix, soit 33 sièges.

M. Gantz a dit vouloir former un cabinet avec le soutien de la « Liste unie » des partis arabes israéliens qui, avec 15 sièges, a réalisé un score historique. M. Gantz doit en rencontrer les chefs de file mercredi. Toutefois, la cheffe du parti centriste Gesher, Orly Levy-Abécassis, alliée à « Bleu-blanc », a déjà indiqué qu’elle ne participerait pas à un gouvernement mené par M. Gantz si soutenu par les partis arabes. L’alliance de Gesher avec les partis de gauche Avoda et Meretz a obtenu sept sièges.

Reste la formation de droite nationaliste laïque Israël Beiteinou (sept sièges), en discussions avec M. Gantz car déterminée à mettre fin à l’ère Netanyahu, Premier ministre le plus pérenne de l’histoire israélienne et inculpé pour corruption. M. Rivlin pousse à la formation d’un gouvernement d’union nationale, comme après les élections d’avril et septembre qui n’avaient pas débouché sur la formation d’un cabinet.
« Tout accord que vous obtiendrez et qui permettrait la formation d’un gouvernement stable, qui gagnera la confiance du peuple, sera le bienvenu », a déclaré mercredi le président.

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/