Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
09 Août 2019

Israël bouleversé par la mort de Dvir Sorek

Des milliers de personnes ont assisté hier aux funérailles de Dvir Sorek, ce jeune israélien retrouvé poignardé près d’une implantation de Cisjordanie.

Ses funérailles ont eu lieu dans l’implantation d’Ofra, à une cinquantaine de kilomètres au nord du lieu où son corps avait été découverte à l’aube. Environ 2.000 personnes ont formé le cortège qui a accompagné dans le silence le jeune homme à sa dernière demeure.

Dvir Sorek, 19 ans, ne portait ni arme, ni uniforme quand il a été tué. Son corps a été retrouvé près de l’implantation de Migdal Oz, entre les villes de Bethléem et Hébron en Cisjordanie.

Originaire d’Ofra, le jeune homme étudiait à Migdal Oz, dans une yeshiva, dans le cadre d’un programme spécial combinant études religieuses et service militaire, a précisé le directeur de son école, le rabbin Schlomo Wilk.

D’importants effectifs de policiers, soldats et membres du Shin Beth, le service de sécurité intérieure, ont quadrillé le secteur où le corps a été retrouvé.

Des dizaines de soldats et policiers ont pénétré dans la ville palestinienne voisine de Beit Fajjar, allant de maison en maison pour mettre la main sur des caméras de sécurité, des enregistrements qui pourraient permettre d’identifier les mouvements de suspects potentiels.

Le rabbin Schlomo Wilk a raconté à la radio publique que le soldat était « parti pour Jérusalem » mercredi « afin d’acheter un cadeau pour ses professeurs ».  « Trente minutes avant d’être assassiné, il était en contact avec nous alors qu’il était dans un bus en route vers la yeshiva », a-t-il ajouté.

Le corps de Dvir Sorek, dont le grand-père a été tué lors d’une attaque palestinienne en 2000, a été retrouvé tout près de la yeshiva où il étudiait. Mais il n’était pas clair s’il avait été tué sur place ou ailleurs, des médias locaux ayant brièvement évoqué la thèse d’un enlèvement.

« Dvir avaient des yeux lumineux, mais il a été tué par une personne qui portait le meurtre dans ses yeux », a déclaré son père, Yoav Sorek.

(AFP)

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/