Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
31 Oct 2019

Immigration, voile : Emmanuel Macron s’explique dans Valeurs actuelles

Le Président de la République, Emmanuel Macron s’explique sur l’immigration, le communautarisme et le voile, dans Valeurs actuelles, soulevant un tollé à gauche sur le choix de cet hebdomadaire qu’elle juge « d’extrême droite ». L’article reprend sur 12 pages des idées déjà détaillées par le chef de l’Etat, dans cet entretien du 25 octobre, accordé dans l’avion retour de sa visite à La Réunion, avant l’attaque contre la mosquée de Bayonne par un ancien candidat d’extrême droite. « Je lutte de toutes mes forces contre le communautarisme », répète le chef de l’Etat, qui, en revanche, ne veut « pas tomber dans le piège communautarisme = islam ». Tout en condamnant la « sécession » communautariste, Emmanuel Macron revendique de ne pas vouloir « parler de racisme anti-Blanc ».

Le président de la République insiste aussi sur la nécessité de mieux lutter contre l’immigration illégale, en réduisant les délais d’instruction des dossiers du droit d’asile ou les abus de l’Aide médicale d’Etat (AME). Il affirme vouloir « régler vite » la question « des gens qui viennent avec un visa touristique, qui restent trois mois et ensuite se mettent à l’AME ». « Personne ne défendra ces cas. Ils sont indéfendables », tranche-t-il, se défendant « d’avoir le discours du Rassemblement national ».

Revenant sur la polémique sur le voile, Emmanuel Macron estime que l’on « a été pendant quinze jours l’otage de deux périls qu’il faut éviter : le communautarisme et le Rassemblement national, voilà pourquoi je n’ai pas voulu rentrer là-dedans ». Il relève un « échec de notre modèle (d’intégration par l’économie) qui se conjugue avec la crise de l’islam », crise qui « conduit à des formes très dures d’islam politique ».

A gauche, plusieurs voix se sont élevées contre le choix de s’adresser à Valeurs Actuelles, comme le sénateur PS David Assouline : « la banalisation du pire franchit un nouveau palier », déplore-t-il (avec AFP)

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/