Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
14 Fév 2018

Que faire des jihadistes étrangers détenus en Syrie ?

La question des détenus étrangers reste en suspens, malgré la tenue d’une réunion de la coalition internationale antijihadiste, à Rome. Les 14 ministres de la Défense réunis à Rome n’ont pu que constater leurs divergences de vues quant à la réponse à donner face à leurs citoyens qui combattus dans les rangs de l’Etat Islamique. Les Etats-Unis ne veulent pas que les prisonniers restent en Syrie où la situation n’est pas assez stable pour garantir que ces terroristes ne reprennent pas les armes. « Le fond du problème, a dit James Mattis, chef du Pentagone, c’est que nous ne voulons pas qu’ils se retrouvent dans les rues d’Ankara, Tunis, Paris ou Bruxelles ». C’est un problème international qui doit être réglé par tous ceux qui sont concernés », a-t-il ajouté. Or Londres ne souhaite pas que certains ressortissants britanniques accusés de la détention et de la décapitation de plusieurs dizaines d’Occidentaux ne reviennent sur son territoire. Les participants ont reconnu que « ne rien faire n’est pas une option ».

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/