Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
23 Mai 2019

Européennes : inquiète, la communauté juive appelle à rejeter les extrêmes

La campagne des européennes a fait resurgir le spectre d’une poussée nationaliste et populiste, suscitant l’inquiétude au sein de la communauté juive du Vieux continent, cible d’une recrudescence de discours antisémites et de violences. Plus de 9 millions de juifs vivaient en Europe avant la Deuxième guerre mondiale et l’extermination des juifs. Un chiffre qui a chuté à moins de deux millions, et ce alors que les responsables de la communauté redoutent encore de nouveaux départs. « Nous savons sans doute mieux que quiconque sur quoi l’Europe a été construite après la Shoah et les horreurs de la guerre », explique à l’AFP Ariella Woitchik du Congrès Juif Européen (CJE).

L’inquiétude de la communauté juive n’est ni imaginaire, ni exagérée, selon une étude de l’agence des droits fondamentaux de l’Union européenne menée dans 12 pays l’année dernière. « Des centaines de personnes interrogées ont personnellement subi des agressions physiques antisémites dans les douze mois qui ont précédé l’étude », selon ces résultats. En outre, « plus d’une personne sur quatre interrogée a aussi été victime de harcèlement au moins une fois » au cours de la même période. « Dans le passé, quand les juifs ont quitté l’Europe, cela n’a jamais été un bon signe pour l’état de l’Europe », a averti récemment la commissaire chargée de la Justice Vera Jourova. Des juifs songent de nouveau à partir. « Le nombre de juifs a baissé au cours des 20 dernières années, jusqu’à 1,6 million », affirme à l’AFP Pinchas Goldschmidt, grand rabbin de Moscou et président des rabbins d’Europe. « Beaucoup de gens sont partis. Il y a eu une vague d’actes terroristes en France, en Belgique, au Danemark et ailleurs. Pour nous, ces élections sont extrêmement importantes, pour donner aux juifs d’Europe le message qu’ils sont toujours les bienvenus en Europe », ajoute-t-il. Les partis européens, même ceux de la droite radicale, adoptent rarement des positions ouvertement antisémites, mais la campagne actuelle a des relents inquiétants (avec AFP)

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/