Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
09 Avr 2019

 Election israéliennes : tout est possible !

Les bureaux de vote ont ouvert mardi en Israël pour des législatives qui décideront si Benjamin Netanyahu poursuit son long règne ou si l’heure du changement est venue avec le novice Benny Gantz. Quelque 6,3 millions d’électeurs sont appelés à se rendre dans les écoles, les mairies ou les casernes pour choisir jusqu’à 22H00 locales (19H00 GMT) les 120 députés qui les représenteront à la Knesset. Le pays retiendra son souffle à la fermeture des bureaux de vote quand seront publiés les premiers sondages. L’issue aura été incertaine jusqu’au bout entre les listes des deux Benjamin : le Likoud (droite) de « Bibi » Netanyahu et l’alliance Bleu-blanc (centre droit) de « Benny » Gantz.

D’un côté, Benjamin Netanyahu, 69 ans, dont plus de 13 années passées au pouvoir à mener les opérations militaires de son pays et à parler d’égal à égal aux grands de ce monde. Il est en quête d’un cinquième mandat et peut-être d’un record de longévité, qu’il ravirait en juillet à l’historique David Ben Gourion, si le président Reuven Rivlin, au vu de la composition du parlement, lui confiait la tâche de former le prochain gouvernement. Benjamin Netanyahu s’est rendu lundi soir au mur des Lamentations à Jérusalem pour s’y recueillir.

Face à lui, son principal challenger, Benny Gantz, 59 ans, ancien parachutiste, ancien commandant d’une unité de forces spéciales et ancien chef d’état-major. Benny Gantz n’était pas encore entré en politique il y a moins de six mois. Faute de faire apparaître des différences de programme significatives, le scrutin a toutes les allures d’un référendum sur la personne de Benjamin Netanyahu, adoré des uns, détesté des autres, et ne laissant personne indifférent.

Les derniers sondages autorisés mettaient vendredi le Likoud et Bleu-blanc au coude-à-coude. Mais, avec une trentaine de sièges prédits à chacun, l’un et l’autre restaient loin de la majorité absolue (61 sur 120) et devraient s’allier à d’autres formations pour gouverner. Les projections de résultats des autres listes suggèrent que Benjamin Netanyahu aurait alors l’avantage pour former une coalition. Une quarantaine de listes en tout sont en compétition. Mais tous les experts ont mis en garde contre la faillibilité des enquêtes d’opinion (avec AFP)

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/