Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil / / Les matinales

05/09/19

Thème : « Le roman graphique, nouveau vecteur de transmission » / Invités de Sandrine Sebbane : Catel Muller, Jean Trolley et Anne Goscinny

Emission: Les matinales

Les matinales – Emission présentée par Sandrine Sebbane. Thème « Le roman graphique, nouveau vecteur de transmission »  invités Catel Muller, auteur du livre « Le roman des Goscinny naissance d’un Gaulois » chez Grasset, Jean Trolley, dessinateur auteur de « Au revoir les enfants la véritable histoire du père Jacques » aux éditions du Rocher et l’écrivain Anne Goscinny par téléphone


À propos du livre : " Le roman des Goscinny naissance d’un Gaulois "

Paru aux éditions Grasset


Raconter René Goscinny en bande dessinée. Et lui donner la parole, au fond, pour la première fois. Tel est le projet de cet album exceptionnel. Un événement artistique. Et un livre de tendre amitié.

Catel, célèbre dessinatrice, travaille depuis quatre ans, avec l’appui et l’amitié d’Anne Goscinny, à ce « Roman des Goscinny » - un roman graphique où tout est vrai. 320 pages magnifiques, en trichromie, où Catel nous raconte la vie de René Goscinny.

Sa naissance, dans le Paris des années 20, au cœur d’une famille juive, exilée de Pologne et d’Ukraine. Son père, chimiste, fils de rabbin. Sa mère, née en Ukraine, ayant fuit les progroms. Son grand-père, imprimeur de journaux yiddish. Son grand-frère moqueur, Claude.

L’enfance en Argentine, bientôt. Et les passions de René : le dessin, le rire, puis l’écriture.

Catel nous emmène dans un voyage familial marqué par l’histoire, entre l’Amérique et l'Europe. Tandis que le jeune René cherche sa voie, lui le « paresseux contrarié », une partie de la famille meurt dans les camps d’extermination.

René part à New York, frappe à toutes les portes, dessine et vit dans la pauvreté avec sa mère. A Bruxelles puis à Paris, il trouvera peu à peu sa vocation : non pas dessiner, mais écrire, scénario, sketchs, histoires.

Goscinny crée, avec Uderzo, le personnage d’Astérix, qui devient très vite célèbre dans le monde entier ; mais aussi le Petit Nicolas avec Sempé. Et il est le grand scénariste de Lucky Luke et de Iznogoud.

C’est aux portes du « célèbre village gaulois » que s’arrête le premier tome du « Roman des Goscinny » : alternant avec force et tendresse des épisodes de la vie de « René » ; et ceux racontés par sa fille Anne à son amie – donnant une vérité, une drôlerie et une émotion à ce projet fondateur.


Catel Muller dite Catel est autrice de romans graphiques. Ses albums sont célébrés, traduits dans de nombreux pays, souvent primés. En particulier : Kiki de Montparnasse, Olympe de Gouges, Benoîte Groult, Joséphine Baker. A partir de la parole de René Goscinny et aussi de celle de sa fille Anne, romancière, Catel raconte la naissance du personnage le plus fameux de la bande dessinée française : Astérix.


À propos du livre : "Au revoir les enfants la véritable histoire du père Jacques "

Paru aux éditions du Rocher


Le père Jacques, né en 1900, devient prêtre puis religieux carme et fonde avant guerre un collège à Avon.

Pendant l'occupation, il entre dans la résistance et cache des adultes et des enfants juifs.

En 1944, il est arrêté et déporté d'abord à Sarrebrück puis à Mauthausen. Il se consacre jour et nuit aux autres prisonniers. Il meut d'épuisement en Autriche un mois après la libération du camp.

Louis Malle, élève au collège d'Avon à l'époque (il a alors 12 ans), a été marqué par cette arrestation qu'il raconte dans son film Au revoir les enfants.

C'est l'incroyable histoire du père Jacques, prêtre, déporté et juste parmi les nations que conte ce roman graphique

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/