Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil / / Sebbane Sandrine / Laurence Goldmann - Les matinales

03/02/20

Thème : l’Algérie invités de Sandrine Sebbane Jamil Rahmani, Michel Canesi et Maurice de Kervénoaël



Emission: Sebbane Sandrine / Laurence Goldmann - Les matinales

Thème : l’Algérie avec Jamil Rahmani et Michel Canesi auteurs de « Ultime preuve d’amour » aux éditions Anne Carriere Eds et Maurice de Kervénoaël, écrivain de « Les braises du souvenir, appelé en Algérie » aux éditions de l’Archipel


À propos du livre : « Ultime preuve d’amour »

paru aux éditions Anne Carrière


Alger, avril 1962.

Inès, une Algérienne de seize ans, est emportée par sa passion pour Pierre, un jeune pied-noir qu'elle connaît depuis l'enfance.

Mais l'Histoire n'a que faire des sentiments, elle avance, implacable, et broie tous les destins.

Alors que la violence est partout, Inès et Pierre se retrouvent dans une chambre de l'Aletti, le grand palace d'Alger. C'est leur dernière rencontre.

Pierre, comme tant d'autres, sera bientôt exilé en France.

Le silence s installe, les années passent.

Inès et Pierre, qui se sont reconstruits tant bien que mal, oublieront-ils jamais l'Aletti ?

Ultime preuve d'amour brosse un émouvant portrait de femme. Il évoque avec puissance l'Algérie et la France des années soixante et quatre-vingt-dix. C'est dans l'amour d'une terre perdue, d'un pays déchiré, que s'exacerbent les sentiments de tous les personnages du roman.


Michel Canesi et Jamil Rahmani ont publié Alger sans Mozart et Villa Taylor. Leur premier roman, Le Syndrome de Lazare, a été adapté au cinéma par André Téchiné, sous le titre Les Témoins.


À propos du livre : « Les braises du souvenir, appelé en Algérie »

paruaux édition de l’Archipel

En 1960, deux amis, Philippe et Roland, sont appelés en Algérie. Plongés au cœur du conflit, les deux jeunes gens parviendront-ils à garder leur amitié intacte, malgré leurs divergences d'opinions quant à l'issue souhaitable de ce conflit ?

Deux amis en pleine guerre d'Algérie Été 1961. Philippe Marion-Lapierre, jeune sous-lieutenant, commande un poste isolé dans le massif de l'Ouarsenis, au nord-ouest de l'Algérie.

À 25 ans, perdu dans ces montagnes rudes, engagé dans une guerre quasi médiévale entre harkis et fellaghas, il se bat loin de tout ce qui a fait son existence.La vie dans le djebel le dépouille peu à peu de son passé, l'amène à rompre avec Marie-Ange, sa fiancée parisienne.

Sa rencontre avec Laure, une femme belle et passionnée, originaire d'Alger et mariée à un officier supérieur de l'état-major, va bouleverser sa vie.Au fil des mois, Philippe apprend à connaître les parties en présence : les pieds-noirs, désorientés, bientôt abandonnés par la métropole et dont certains, tel son ami d'enfance Roland, sont tentés de rejoindre l'OAS ; les harkis, auxquels il s'attache, fidèles jusqu'au bout, pour la plupart ; le FLN et les fellaghas, qui luttent sans merci pour reconquérir leur terre.


Avec ce roman largement autobiographique, Maurice de Kervénoaël livre le portrait d'êtres ballotés par l'Histoire, otages d'une guerre dont la mémoire reste douloureuse.


 

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/