Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil / / / L'invité du 12/13

23/01/19

Jeannette Bougrab / «  Lettre aux femmes voilées et à ceux qui les soutiennent » paru aux éditions du Cerf

JANNETTE BOUGRAB

Emission: L'invité du 12/13
Invité(s): Bougrab Jeannette

À propos du livre : « Lettre aux femmes voilées et à ceux qui les soutiennent »

Paru aux éditions du Cerf


Lettre aux femmes voilées et à ceux qui les soutiennent

Inflexible, la femme qui défend les femmes nous place face à notre réalité actuelle. Elle dévoile ce que cache le voile. Un appel au sursaut et au combat. Pour l'humanité.

Alors que partout dans le monde des femmes se rebellent, souvent même au péril de leur vie, afin d'échapper au joug des islamistes, pourquoi en France, certaines d'entre elles décident d'adhérer à une idéologie archaïque et mortifère ? Alger, Téhéran, Ryad, Djakarta : des jeunes musulmanes revendiquent le droit de ne pas porter le hijab, le tchador ou la burqa. Le prix pour cette liberté est pourtant élevé car beaucoup sont arrêtées, torturées et parfois même assassinées comme Katia qui n'avait que dix-sept ans. Amsterdam, Londres, Paris : des féministes et des idéologues défendent le port du voile comme un progrès et un symbole d'émancipation. Le réguler serait une atteinte à la liberté des femmes.

D'où vient notre aveuglement ? Au nom de quoi passe-t-on sous silence les actes de bravoure de ces héroïnes des temps modernes qui se rebellent contre un voilement qu'elles n'ont pas choisi ?

Donnant une voix aux victimes, décryptant les non-dits de nos politiques, Jeannette Bougrab nous exhorte à désobéir à la bien-pensance.


Jeannette Bougrab, docteur en droit de la Sorbonne, ex-présidente de la Halde et ancienne ministre, est aujourd'hui membre du Conseil d'État. Elle est l'auteur de Ma République se meurt, Maudites et Lettre d'exil qui ont rencontré un grand succès en librairie.


 

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/