Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil / / Sebbane Sandrine / Laurence Goldmann - Les matinales

10/06/20

Invitées de Sandrine Sebbane : Amanda Sthers et Jessica Nelson



Emission: Sebbane Sandrine / Laurence Goldmann - Les matinales

Les matinales présentées par Sandrine Sebbane qui reçoit Amanda Sthers, auteure de « Lettre d’Amour sans le dire » paru aux éditions Grasset et Jessica Nelson, co-fondatrice des Éditions des Saints Pères, pour la sortie en Beaux Livres du « Horla » de Maupassant


À propos du livre : " Lettre d’Amour sans le dire "

Paru aux éditions Grasset


Alice a 48 ans, c’est une femme empêchée, prisonnière d’elle-même, de ses peurs, de ses souvenir douloureux (origines modestes, native de Cambrai, séduite et abandonnée, fille-mère, chassée de chez elle, cabossée par des hommes qui l’ont toujours forcée ou ne l’ont jamais aimée). Ancienne professeur de français, elle vit dans ses rêves et dans les livres auprès de sa fille, richement mariée et qui l’a installée près d’elle, à Paris. Tout change un beau jour lorsque, ayant fait halte dans un salon de thé, Alice est révélée à elle-même par un masseur japonais d’une délicatesse absolue qui la réconcilie avec son corps et lui fait entrevoir, soudain, la possibilité du bonheur.

Cet homme devient le centre de son existence : elle apprend le japonais, lit les classiques nippons afin de se rapprocher de lui. Enfin, par l’imaginaire, Alice vit sa première véritable histoire d’amour. Pendant une année entière, elle revient se faire masser sans jamais lui signifier ses sentiments, persuadée par quelques signes, quelques gestes infimes qu’ils sont réciproques.

Le jour où elle maitrise assez la langue pour lui dire enfin ce qu’elle ressent, l’homme a disparu...

D’où la lettre qu’elle lui adresse, qui lui parviendra peut-être, dans laquelle elle se raconte et avoue son amour. Tendre, sensuelle, cette lettre est le roman que nous avons entre les mains : l’histoire d’un éveil. Ce qu’Alice n’a pas dit, elle l’écrit magnifiquement. Prête, enfin, à vivre sa vie.


Cher lecteur,

Souvent je voudrais savoir qui a mes livres entre les mains. Ce qu'il ressent. Est-ce qu'il rit? Est-ce qu'il pleure? Est-ce qu'il baille? C'est joli d'écrire une sorte de longue lettre intime à un destinataire inconnu.

C'était mon obsession d'enfant, ça l'est restée au point de devenir mon métier.

Mes livres sont sincères et ressemblent à la vie. Jamais seulement triste ou seulement heureux. Un doux mélange des deux.

Avec toute mon amitié,

Amanda Sthers


Amanda Sthers, née Amanda Maruani le 18 avril 1978 à Paris, est une écrivaine, scénariste, auteur de pièces de théâtre, de sketches (pour Arthur, et Caméra Café) et de chansons.

Son premier roman, Ma place sur la photo, en 2004, est un livre autobiographique. Elle publie un second roman en 2005, Chicken Street, roman très bien accueilli par la profession et le public.

Mais c'est en 2006, avec la pièce de théâtre Le vieux juif blonde, qu'Amanda se fait vraiment connaître. Cette pièce de théâtre est mise en scène par Jacques Weber et interprétée par Mélanie Thierry. La pièce est ensuite rejouée par Fanny Valette.

Parallèlement, Amanda continue d'écrire, et se diversifie dans les livres pour enfants avec la parution de Le chat bleu, l'alouette et le canard timide en 2006, mais aussi en créant la série des Gums en 2007.

2007 est aussi l'année de la sortie de son troisième roman, Madeleine, et d'une nouvelle pièce de théatre, Thalasso, mettant en scène Gérard Darmon et Thierry Frémont.

Source : wikipedia.fr


À propos du livre : " Le Horla, le manuscrit de Guy de Maupassant "

Paru aux éditions Les Saints Pères

Ce coffret conçu en grand format contient la reproduction du manuscrit du Horla, enrichie d’une série d’illustrations réalisées par l’artiste Mélanie Roy ainsi que d’une lettre que Guy de Maupassant écrivit et envoya à la comtesse Potocka en 1884, reproduite en fin d’ouvrage. Cette lettre est la propriété d’une collection privée (Autographes des siècles).


Le Horla, le manuscrit de Guy de Maupassant


Jessica Louise Nelson est une romancière et éditrice.

Après un bac ES (mention Très Bien), elle se rend à Paris pour étudier. Admise à Sciences Po, elle suit un cursus qui la conduit notamment à se spécialiser en journalisme et image de marque (publicité). Parallèlement, et puisqu'elle est passionnée de littérature, elle crée avec un petit groupe d'amis le site www.zone-litteraire.com.

Elle commence à travailler dans la critique littéraire (Magazine Littéraire, Citizen K, Sofa), l'édition (service des manuscrits puis éditrice chez Balland) et dans la production audiovisuelle (recherche de romans à adapter chez Kuiv Prod).

En 2005, elle publie son premier roman chez Fayard, "Mesdames, souriez" (bourse Lagardère, prix du premier roman du Doubs, laurier de la Forêt du Livre). Quelque temps après, elle participe à l'écriture d'un recueil de nouvelles collectif chez Ramsay, "Plumes et dentelles" ; de même qu'elle fait l'ouverture d'un cadavre exquis pour le journal du Salon du Livre de Paris en mars 2006.

Elle fut un temps conseillère littéraire pour l'émission "Vol de nuit", aujourd'hui disparue, et membre du comité de lecture des éditions Plon. Elle a collaboré avec des marques de grand luxe pour l'écriture de textes publicitaires.

En 2008, elle a publié un essai sur l'anorexie : "Tu peux sortir de table" chez Fayard. En 2010 elle publie "L'ombre de Thésée", premier tome de la série de romans pour la jeunesse "Les conjurés de Niobé".

En 2012, elle fonde avec Nicolas Tretiakow les éditions des Saints Pères, maison d'édition qui propose la reproduction (séries limitées et numérotées) de manuscrits d’œuvres littéraires reconnues.

Rédactrice en chef de l'émission "Au Field de la nuit" présentée par Michel Field pendant 7 saisons, elle intervient également à titre de chroniqueuse en plateau. Entre 2015 et 2017, elle est chroniqueuse dans l'émission "Au Fil des Mots", présentée par Christophe Ono-dit-Biot (TF1).

Elle est critique littéraire pour le magazine "Point de Vue" depuis 2014 ; cofondatrice et membre permanent du jury du prix de la Closerie des Lilas depuis 2007.


 

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/