Application pour Tablette et Mobile À l'écoute de votre vie
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil / / Essentiel - Sandrine Sebbane / Laurence Goldmann

14/10/20

Invitées de Laurence Goldmann : Sylvie Zaidman et Stéphanie Trouillard



Emission: Essentiel - Sandrine Sebbane / Laurence Goldmann

Les matinales présentées par Laurence Goldmann autour du Musée de la Libération de Paris invitées Sylvie Zaidman, directrice du musée et co-commissaire de l'exposition « 1940 : les parisiens dans l'Exode » et Stéphanie Trouillard, journaliste sur France 24, auteur de la Bande dessinée « Si je reviens un jour… Les lettres retrouvées de Louise Pikovsky » publiée aux éditions Des ronds dans l'eau.


À propos de l'exposition : «1940 : les parisiens dans l'Exode »

Au Musée de la Libération de Paris

Printemps 1940 en France : huit millions de personnes fuient sur les routes pour échapper à l’avance des armées allemandes. 80 ans après, le musée de la Libération de Paris- musée du général Leclerc – musée Jean Moulin revient sur cette tragédie française et européenne. Du début du mois de mai à la mi-juin 1940, les populations ont traversé un moment historique bouleversant : la fuite sur les routes de huit millions de personnes pour échapper à l’avance des armées allemandes. Les trois quart des Parisiens se sont jetés sur les routes, entassant comme ils le pouvaient leurs affaires les plus précieuses, dans un chaos inimaginable. Cet effondrement brutal des structures et de l’organisation de la société explique pour partie l’accueil fait à l’armistice demandé par le Maréchal Pétain.

De cet épisode traumatique, force est de constater qu’il ne reste que peu de traces. Très peu d’objets et dessins témoignent de ce moment, au contraire de nombreuses images fixes et animées, journaux, archives qui seront présentés dans l’exposition. 80 ans après, le musée de la Libération de Paris- musée du général Leclerc – musée Jean Moulin revient sur une tragédie française et européenne.

L'exposition raconte la fin brutale, en quelques semaines traumatisantes, d’une société pourtant bien organisée et porte la réflexion sur l’expérience des réfugiés, d’hier à aujourd’hui.

COMMISSAIRE:

Sylvie Zaidman, conservatrice en chef du patrimoine et directrice du musée de la Libération de Paris – musée du général Leclerc – musée Jean Moulin

COMMISSAIRE INVITÉE

Hanna Diamond, historienne spécialiste de l’exode, professeur à l’université de Cardiff (Pays de Galles/UK)


 

À propos du livre : «Si je reviens un jour… Les lettres retrouvées de Louise Pikovsky »

paru aux Editions Des ronds dans l'eau.

En 2010, lors d'un déménagement au sein du lycée Jean de La Fontaine, dans le 16e arrondissement de Paris, des lettres et des photographies ont été trouvées dans une vieille armoire.

Enfouis là depuis des dizaines d'années, ces documents appartenaient à une ancienne élève, Louise Pikovsky.

Plusieurs mois durant, cette jeune lycéenne juive a correspondu avec sa professeure de lettres. Son dernier courrier date du 22 janvier 1944, jour où elle est arrêtée avec sa famille.


Journaliste pour France 24, Stéphanie Trouillard est originaire de Nantes avec des racines familiales dans le Morbihan. Depuis plusieurs années, elle s’est spécialisée dans l’histoire de la Première et de la Seconde Guerre mondiale. Elle a notamment réalisé en 2017 un webdocumentaire "Si je reviens un jour", les lettres retrouvées de Louise Pikovsky, aujourd'hui adapté en BD. Elle a également écrit "Mon oncle de l'ombre", une enquête sur son grand-oncle, un maquisard breton fusillé en 1944.
 

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

/