Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil / / / L'invité de 12h30

02/10/19

Invité de Perrine Simon-Nahum, Olivier Beaud / « La République injuriée – Histoire des offenses au chef de l’État de la IIIe à la Ve République» paru aux éditions Puf

Emission: L'invité de 12h30
Invité(s): Beaud Olivier

Invité de la rédaction : Perrine Simon-Nahum reçoit Olivier Beaud pour son livre « La République injuriée - Histoire des offenses au chef de l'État de la IIIe à la Ve République » paru aux PUF


À propos du livre : " La République injuriée - Histoire des offenses au chef de l'État de la IIIe à la Ve République "

Paru aux éditions PUF


" Casimir, le constipé " ; " Moi, je ne dis pas Pétain, mais putain ", " Général rebelle, bradeur de l'Empire, paranoïaque à délire intermittent " : ces diverses apostrophes adressées au chef de l'Etat furent poursuivies par le Parquet et leurs divers auteurs – citoyens ou journalistes – condamnés par les juridictions pénales.

Délit méconnu, le délit de presse a protégé le président de la République en France de 1875 à 2013 et a souvent été présenté comme un délit d'opinion.

Or, cet ouvrage entend réfuter ce lieu commun en se fondant sur une étude des procès à partir de documents d'archives.

Il met notamment à jour l'épisode méconnu des paroles publiques injurieuses adressées par l'homme de la rue au maréchal Pétain et la sévérité des sanctions pénales.

Il retrace la lutte judiciaire menée par le général de Gaulle à partir de 1959 contre les opposants d'extrême droite, " ennemis " du régime.

Il permet, en étudiant cette face cachée de la République – la République injuriée –, de révéler la permanence d'une guerre civile larvée dans l'histoire politique française contemporaine.


Olivier Beaud est professeur de droit public à l'université Panthéon-Assas. Ancien membre de l'Institut universitaire de France (1993-1998 et 2012-2017) et lauréat du prix de la Fondation Alexander von Humboldt (2014), il a été directeur adjoint du Centre Marc Bloch de Berlin de 2001 à 2006. Il codirige la revue Jus politicum.


 

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/