Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil / / / Simon-Nahum Perrine - L'invité de 12h30

04/03/20

Invité de Perrine Simon-Nahum / Dominique Kalifa pour son livre « Les noms d’époque: De «Restauration» à «années de plomb » paru aux éditions Gallimard

Emission: Simon-Nahum Perrine - L'invité de 12h30
Invité(s): Kalifa Dominique

Invité de la rédaction : Perrine Simon Nahum reçoit Dominique Kalifa, historien français, Spécialiste de l’histoire du crime et de ses représentations au XIXᵉ siècle et premier XXᵉ siècle, il est professeur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne où il dirige le Centre d’histoire du XIXᵉ siècle, pour nous parler de son dernier livre :  Les noms d'époque: De «Restauration» à «années de plomb» paru chez Gallimard


À propos du livre : « Les noms d'époque: De «Restauration» à «années de plomb »

Paru aux éditions Gallimard


Le temps est la matière vive de l'Histoire, que l'on s'attache de longue date à découper et à périodiser. Ainsi sont nés les époques, les périodes ou les âges de notre histoire.

À ces «divisions imaginaires du temps», selon l'expression de Charles Seignobos, les historiens ont consacré de nombreux et importants travaux. Un aspect est demeuré cependant en retrait : celui qui a trait aux noms et dénominations de ces époques. On ne s'est en effet jamais contenté de «découper l'Histoire en tranches», on l'a dotée d'une kyrielle de noms propres - de «Moyen Âge» à «Belle Époque», de «Renaissance» à «Ancien Régime» -, qui pèsent sur la compréhension du passé. Car nommer n'est jamais neutre.

La désignation d'une période charrie avec elle tout un imaginaire, une théâtralité, voire une dramaturgie qui viennent en gauchir l'historicité, et donc la signification.

Élucider les noms d'époque - les linguistes disent «chrononymes» - constitue donc une opération essentielle pour qui souhaite envisager le passé sans anachronisme ni faux-semblants. C'est à cette entreprise que ce livre est consacré. Les quatorze essais qui le composent s'attachent à quatorze «noms d'époque» du contemporain, choisis parmi les plus usuels, en France comme à l'étranger.

L'enquête débute au lendemain de la Révolution française, qui a échoué à réordonner le temps, mais réussi à le bouleverser. Elle s'achève dans les dernières années du XXE siècle. Entre-temps se dévoilera une large partie de l'histoire contemporaine, du «Risorgimento» à la «Fin de siècle», du «Gilded Age» aux «Trente Glorieuses», des «Années folles» aux «années noires».


Dominique Kalifa est professeur à l'Université Panthéon-Sorbonne et membre de l'Institut universitaire de France.


 

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/