Application pour Tablette et Mobile À l'écoute de votre vie
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil / / Essentiel - Sandrine Sebbane / Laurence Goldmann

02/12/20

Emission spéciale « Camus » invitées de Sandrine Sebbane Marilyn Maeso, Catherine Camus et Jessica Nelson



Emission: Essentiel - Sandrine Sebbane / Laurence Goldmann
Invité(s): Maeso Marylin

Les matinales présentées par Sandrine Sebbane. Emission spéciale « Camus » autour de la parution de « La peste » en Manuscrit invitées  Marilyn Maeso, spécialiste de Camus, Catherine Camus, sa fille et Jessica Nelson éditrice deLes Saints Pères éditions


À propos du livre : " La Peste, le manuscrit d’Albert Camus"

paru aux éditions Les Saints Pères

Le manuscrit de la Peste, un texte très différent de sa version publiée

Rédigé à l’encre bleue, corrigé en noir ou au crayon, le document est né sous la plume d’Albert Camus alors que celui-ci se trouve seul, séparé malgré lui de sa femme Francine, dans la « maison-forte » du Panelier, en Haute-Loire. Son épouse est retournée en Algérie. Camus séjourne quant à lui à la campagne pour des raisons de santé. Il suit, depuis sa retraite, la tragique actualité politique et diplomatique. Le début de l’invasion allemande dans la zone sud, en novembre, va notamment constituer un tournant dans son écriture : « Comme des rats ! » note-t-il dans ses Carnets. L’ennemi, qu’il soit un homme ou un bacille, cerne sa future victime.

Les variations entre ce manuscrit, 105 feuillets numérotés par Camus, et la version définitive publiée, sont nombreuses, sur la forme et sur le fond. On noterait ainsi plus de 1500 variations entre les deux – changements de mots ou groupes de mots, de structures, etc. Des personnages inconnus (tel le professeur de lettres Philippe Stephan) ou des scènes jugées par la suite trop grinçantes, y figurent ; la dimension individuelle de la narration n’a pas encore cédé le pas au collectif ; et c’est un Albert Camus d’une exigence haute envers lui-même qui transparaît au fil des pages… La lecture et le déchiffrage du manuscrit, première étape indispensable de la gestation littéraire de La Peste, est un instrument précieux pour comprendre l’élaboration du roman d’Albert Camus.


Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

/