Application pour Tablette et Mobile À l'écoute de votre vie
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil / / Essentiel / Un monde de livres - Josyane Savigneau

31/01/19

Coups de cœur / Invitées de Josyane Savigneau: Léonor de Recondo et Valérie Zenatti

UN MONDE DE LIVRE SUR RCJ JANVIER 2019



Emission: Essentiel / Un monde de livres - Josyane Savigneau

Un monde de livres – émission présentée par Josyane Savigneau qui reçoit Léonor de Recondo, violoniste et écrivaine et Valérie Zenatti, écrivaine, traductrice et scénariste


À propos du livre : "Dans le faisceau des vivants"

Paru aux éditions de l'Olivier


Dans le faisceau des vivants

Leur relation n'était pas seulement celle d'un romancier et de sa traductrice, c'était aussi celle de deux amis qui se parlaient sans cesse. De quoi parlaient-ils ?

D'écriture, de langues, d'amour, d'animalité, d'enfance. De la terreur d'être traqué.

Ils partageaient également quelques silences.

Lorsqu'il disparaît en janvier 2018, la jeune femme ne peut se résoudre à perdre cette voix dont l'écho résonne si puissamment en elle. Après un temps de sidération, elle cherche à la retrouver, par tous les moyens. Sa quête la conduira jusqu'en Ukraine, à Czernowitz, la ville natale de l'écrivain. Il pourra alors prendre sa place, dans le faisceau des vivants.

Aharon Appelfeld était l'un des grands écrivains de notre temps. Valérie Zenatti a traduit la plupart de ses livres, d' Histoire d'une vie (prix Médicis étranger 2004) jusqu'à Des jours d'une stupéfiante clarté, son dernier roman paru en France. Scénariste et écrivain, elle est l'auteure de livres destinés à la jeunesse (Une bouteille dans la mer de Gaza) et de plusieurs romans dont Jacob, Jacob (L'Olivier, 2014), couronné par le prix du Livre Inter et traduit dans quinze langues.


Née à Nice en 1970, Valérie Zenatti a vécu son adolescence en Israël, dans le désert du Néguev. De retour en France, elle étudie l'histoire, la langue et la littérature hébraïques aux Langues O'. Journaliste, puis professeur d'hébreu, elle se tourne vers l'écriture en 2000, et publie plusieurs livres destinés à la jeunesse dont Une bouteille dans la mer de Gaza, traduit en une quinzaine de langues, plusieurs fois primé en France et à l'étranger, adapté au cinéma et au théâtre. Son premier roman, En retard pour la guerre (L'Olivier, 2006) la fait connaître auprès d'un public adulte. Il est suivi par Les Âmes soeurs (L'Olivier, 2010) et Mensonges (L'Olivier, 2011), un récit intimiste où elle évoque déjà sa rencontre avec Aharon Appelfeld. Avec Jacob, Jacob (L'Olivier, 2014), elle se rapproche pour la première fois de l'Algérie d'où est originaire sa famille. Couronné par dix prix dont le prix du livre Inter, ce roman connaît un grand succès. Également scénariste, Valérie Zenatti achève actuellement l'écriture d'une série.


À propos du livre : "Manifesto"

Paru aux éditions SABINE WESPIESER


Manifesto

"Pour mourir libre, il faut vivre libre." La vie et la mort s'entrelacent au coeur de ce "Manifesto" pour un père bientôt disparu. Proche de son dernier souffle, le corps de Félix repose sur son lit d'hôpital.

A son chevet, sa fille Léonor se souvient de leur pas de deux artistique - les traits dessinés par Félix, peintre et sculpteur, venaient épouser les notes de la jeune apprentie violoniste, au milieu de l'atelier. L'art, la beauté et la quête de lumière pour conjurer les fantômes d'une enfance tôt interrompue.

Pendant cette longue veille, l'esprit de Félix s'est échappé vers l'Espagne de ses toutes premières années, avant la guerre civile, avant l'exil. Il y a rejoint l'ombre d'Ernest Hemingway. Aujourd'hui que la différence d'âge est abolie, les deux vieux se racontent les femmes, la guerre, I'oeuvre accomplie, leurs destinées devenues si parallèles par le malheur enduré et la mort omniprésente.

Les deux narrations, celle de Léonor et celle de Félix, transfigurent cette nuit de chagrin en un somptueux éloge de l'amour, de la joie partagée et de la force créatrice comme ultime refuge à la violence du monde.


Née en 1976, Léonor de Récondo vit à Paris. Violoniste baroque et écrivain, elle renoue ici avec la veine autobiographique de son premier roman publié par Sabine Wespieser éditeur, Rêves oubliés (2012), récit de l'exil familial pendant la guerre d'Espagne. Depuis lors, ont paru Pietra viva (2013), Amours (2015), prix RTL/Lire et prix des Libraires, et Point cardinal (2017), prix du Roman des étudiants France Culture/Télérama.


 

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

/