Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil / / Les matinales

13/03/19

Comment parler de la Shoah aujourd’hui au cinéma / invités de Sandrine Sebbane : Sophie Nahum et Amichai Greenberg

Amichai Greenberg

Emission: Les matinales

Les Matinales présentées par Sandrine Sebbane. Thème « Comment parler de la Shoah aujourd’hui au cinéma » avec le réalisateur israélien Amichai Greenberg pour le film « Les témoins de Lendsdorf » qui sort ce jour et Sophie Nahum, réalisatrice et productrice du projet « Les derniers » témoignages de derniers survivants de la Shoah


À propos du Film : "Les témoins de Lendsdorf "

Date de sortie 13 mars 2019



Yoel est un historien juif orthodoxe, chargé de la conservation des lieux de mémoire liés à la Shoah. Depuis des années, il enquête sur un massacre qui aurait eu lieu dans le village de Lendsdorf en Autriche, au crépuscule de la Seconde Guerre Mondiale. Jusqu’ici patientes et monacales, ses recherches s’accélèrent lorsqu’il se voit assigner un ultimatum : faute de preuves tangibles des faits, le site sera bétonné sous quinzaine…


Date de sortie 13 mars 2019 (1h 34min)

De Amichai Greenberg

Avec Ori Pfeffer, Rivka Gur, Hagit Dasberg-Shamul plus

Genre Drame

Nationalités Autrichien, Israélien 



À propos du documentaire : "Les derniers "

 Témoignages de derniers survivants de la Shoah


Ils sont les derniers survivants des camps, encore vivants aujourd’hui. La plupart d’entre eux ont déjà été longuement interviewés dans le cadre de tournages conservatoires, pour l’histoire, la mémoire et pour nourrir la recherche à venir.

Mais ici, ils ne sont pas filmés sur fond noir, ils sont chez eux, ou dans leur maison de retraite, en compagnie de leurs enfants ou de leurs petits enfants.

Ils se confient avec émotion et sincérité, sans langue de bois. Ils montrent ce qui compte pour eux, leurs photos, leurs écrits.

On voit leur dernière demeure qui fut parfois la première, le temps qu’il fait dehors, leurs gestes, leur goût pour la décoration.

On entend leur accent polonais, yiddish, hongrois, ou titi parisien. On prend du temps avec eux, mais le rythme est enlevé.

Chaque film de cette websérie documentaire soutenue par la Fondation pour la mémoire de la Shoah est une rencontre qui dure à peine 10 minutes.

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/