Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil / / / L'invité du 12/13

17/03/20

Benoît Duteurtre / « Les dents de la Maire souffrances d’un piéton de Paris » paru aux éditions fayard.

Emission: L'invité du 12/13
Invité(s): Duteurtre Benoît

L'invité du 12/13 Benoît Duteurtre pour "Les dents de la Maire souffrances d'un piéton de Paris" paru chez fayard.


À propos du livre : «Les dents de la Maire souffrances d'un piéton de Paris»

Paru aux éditions fayard


Benoît Duteurtre a des soucis. Parfois, au milieu de la nuit, une étrange créature – qui ressemble comme deux gouttes d’eau à Anne Hidalgo – vient le réveiller et lui ordonne d’enfourcher un Vélib’ pour mettre Paris à l’heure « vertueuse » et « responsable ».

Le matin, pourtant, lorsqu’il arpente les rues, une autre réalité s’impose : celle d’une ville dégradée où les mesures censées combattre l’automobile aggravent les embouteillages et la pollution, tandis que les adeptes des « circulations douces » vous foncent dessus au milieu des trottoirs.

Observateur minutieux et piéton impénitent, Duteurtre décrit les transformations du mode de vie urbain. La fête organisée, la touristification intensive, l’uniformisation des marques et l’affichage des bonnes causes caractérisent désormais une « ville-propagande » où la communication l’emporte sur le réel… Mais la maire n’a pas dit son dernier mot.

Cette chronique fantaisiste poursuit, sur un mode très personnel, le décryptage des mœurs contemporaines amorcé par Benoît Duteurtre dans ses romans et dans ses essais.


Né en 1960, Benoît Duteurtre est critique musical à Marianne. Il collabore régulièrement au Figaro, à Paris Match et à la revue L'Atelier du roman. Après Le Voyage en France (prix Médicis 2001), Service clientèle (2003) ou La petite fille et la cigarette (2004), traduits dans plus de vingt langues, il a publié récemment Les Pieds dans l'eau (2008) et Ballets roses (2009).


Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/