Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil / / Les matinales

20/02/19

Autour du thème du terrorisme et de la guerre d‘Algérie, invités : Georges Salinas et Maurice de Kervenoael

Emission: Les matinales

Les Matinales présentées par Sandrine Sebbane. Autour du thème du terrorisme et de la guerre d ‘Algérie, Avec deux invités Georges Salinas, ancien chef adjoint de la BRI qui est intervenu avec ses hommes à l’Hypercasher et au Bataclan auteur de « Le chat d’Oran » aux éditions Mareuil et Maurice de Kervenoael, vice-président d’Hermès International, Pdt des champagnes Laurent perrier, auteur de « Les braises du souvenir en Algérie » aux éditions de l’Archipel


À propos du livre : " Les braises du souvenir 1: Appelé en Algérie  "

Paru aux éditions de l’Archipel


es braises du souvenir 1 Appelé en Algérie

Été 1961. Philippe Marion-Lapierre, jeune sous-lieutenant, commande un poste isolé dans le massif de l’Ouarsenis, au nord-ouest de l’Algérie. À 25 ans, perdu dans ces montagnes rudes, engagé dans une guerre quasi médiévale entre harkis et fellaghas, il se bat loin de tout ce qui a fait son existence.

La vie dans le djebel le dépouille peu à peu de son passé, l’amène à rompre avec Marie-Ange, sa fiancée parisienne. Sa rencontre avec Laure, une femme belle et passionnée, originaire d’Alger et mariée à un officier supérieur de l’état-major, va bouleverser sa vie.

Au fil des mois, Philippe apprend à connaître les parties en présence : les pieds-noirs, désorientés, bientôt abandonnés par la métropole et dont certains, tel son ami d’enfance Roland, sont tentés de rejoindre l’OAS ; les harkis, auxquels il s’attache, fidèles jusqu’au bout, pour la plupart ; le FLN et les fellaghas, qui luttent sans merci pour reconquérir leur terre.

Avec ce roman largement autobiographique, Maurice de Kervénoaël livre le portrait d’êtres ballotés par l’Histoire, otages d’une guerre dont la mémoire reste douloureuse.


Né à Versailles en 1936 mais originaire du Finistère, Maurice de Kervénoaël rejoint les bancs d'HEC dont il sort diplômé en 1960. Après avoir servi en tant que sous-lieutenant de dragons en Algérie à la tête d'un commando, il entame sa carrière au service marketing du groupe Colgate-Palmolive. Il sera successivement président du Ticket-Restaurant puis Directeur Général de la branche Boissons du groupe Danone. À ce titre, il dirigera Kronenbourg, Evian, Volvic, Pommery, Lanson. Il prend ensuite la direction du groupe Hermès International. Il préside aujourd'hui les champagnes Laurent-Perrier. Président d'honneur des anciens HEC, il est père de trois enfants. Il est officier de la Légion d'Honneur et a été décoré de la valeur militaire et du mérite agricole. A paru à l'Archipel sa saga bretonne, composée de Le Manoir des Lannélec (2016), Le Destin des Lannélec (2017) et L'Honneur des Lannélec (2018).


À propos du livre : " Le chat d'Oran  "

Paru aux éditions Mareuil


Le chat d'Oran

Oran, 1961. Au lendemain du putsch raté des généraux, l'Algérie s'enfonce dans ce que certains refusent d'appeler une guerre. C'est pourtant bien une guerre qui ensanglante les rues du pays, d'Alger à Oran, une guerre sans pitié que se livrent les indépendantistes du FLN et les hommes du CRA, le Centre de renseignements et d'actions, unité anti-terroriste composée de militaires et de policiers.

Et c'est l'un d'eux, Antoine Delarocha, surnommé Le Chat d'Oran, que l'auteur nous propose de suivre dans une course contre la montre effrénée pour déjouer un attentat qui pourrait bien être le plus meurtrier jamais commis de ce côté-ci de la Méditerranée.

Quarante-huit heures pour éviter un massacre ! Quarante-huit heures à couper le souffle au cours desquelles Le Chat d'Oran va devoir non seulement sauver sa peau, mais aussi celle de ceux qui lui sont les plus chers : sa femme et ses trois enfants que ses ennemis se sont juré d'assassiner. Finalement, comme des milliers d'autres pieds-noirs, il devra choisir entre... "la valise ou le cercueil". Ce roman, peinture fidèle d'une société à jamais disparue, décrit avec une précision chirurgicale les coulisses d'une histoire inspirée de faits et de personnages réels où se mêlent l'action, la politique et l'amour.


Georges Salinas a passé vingt-deux ans à la BRI (Brigade de Recherche et d'Intervention) dont six en tant que chef adjoint. Ce policier d'élite est intervenu avec ses hommes à l'Hyper Cacher et au Bataclan. Le Chat d'Oran est le premier volet d'une trilogie consacrée au terrorisme.


Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/