Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
02 Déc 2019

De nouveaux adhérents à l’Instex

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a fustigé l’adhésion de six nouveaux pays au mécanisme de troc Instex créé par les Européens pour contourner les sanctions américaines imposées à l’Iran en évitant d’utiliser le dollar.

« Pendant que le Moyen-Orient se tient debout avec bravoure contre l’Iran et ses hommes de main, il se passe quelque chose d’absurde : des pays en Europe tentent de contourner les sanctions américaines contre l’Iran », a déclaré B. Netanyahu.

Il faisait vraisemblablement référence aux récentes manifestations en Iran ainsi que la contestation en Irak et au Liban, deux pays où Téhéran exerce une grande influence.

Basé à Paris, l’Instex (Instrument de soutien aux transactions commerciales) doit fonctionner comme une chambre de compensation permettant à l’Iran, sous sanctions américaines, de continuer à vendre du pétrole et d’importer en contrepartie d’autres produits ou services nécessaires à son économie, en grave récession.

Les trois pays européens parties à cet accord conclu en 2015 à Vienne -France, Royaume-Uni et Allemagne- ont affirmé vouloir en sauver les acquis, mais leurs efforts n’ont jusqu’ici pas abouti.

« La Belgique, le Danemark, la Finlande, les Pays-Bas, la Norvège et la Suède n’auraient pas pu choisir un pire moment » pour y adhérer, a soutenu le chef du gouvernement israélien.

(AFP)

 

 

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/