Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
12 Sep 2018

Benjamin Netanyahu salue la fermeture de la représentation palestinienne à Washington

Le Premier ministre israélien s’est félicité de la décision des Etats-Unis de fermer le bureau de représentation palestinienne à Washington, la dernière d’une série de mesures prises par Donald Trump à l’encontre des Palestiniens. Les Palestiniens, pour leur part, ont annoncé avoir ravivé leurs efforts contre Israël à la Cour pénale internationale (CPI). En fermant la mission à Washington, qui fait office d’ambassade de l’Autorité palestinienne dans le pays, « les Etats-Unis ont pris la bonne décision », a affirmé Benjamin Netanyahu dans un communiqué.

« Israël soutient la décision américaine dont l’objectif est de dire aux Palestiniens qui refusent de négocier et se livrent à des attaques contre Israël lors de forums internationaux que ce n’est pas ainsi qu’ils peuvent parvenir à la paix », a ajouté le Premier ministre. La décision américaine, annoncée lundi, est justifiée juridiquement par les démarches palestiniennes visant à traîner les dirigeants israéliens devant la CPI. Mais Washington accuse également les dirigeants palestiniens de refuser de parler avec l’administration de Donald Trump ou d’engager des négociations avec Israël.

« L’Organisation de libération de la Palestine (OLP) n’a pris aucune mesure pour permettre le début de négociations directes et significatives avec Israël », selon la porte-parole du département d’Etat américain Heather Nauert. Dans un communiqué, elle a assuré que Washington avait permis jusqu’ici aux Palestiniens de garder leur mission diplomatique uniquement pour qu’ils s’engagent dans un effort de paix. « Au contraire, les dirigeants de l’OLP ont condamné le plan de paix américain sans même l’avoir encore vu et ont refusé de parler avec le gouvernement américain au sujet de ses efforts de paix », a-t-elle ajouté. En conséquence, « l’administration a décidé que le bureau de l’OLP à Washington allait fermer pour l’instant », a-t-elle annoncé.

La fermeture de la mission palestinienne s’ajoute à une rafale de mesures prises en l’espace de quelques semaines par l’administration Trump, dont l’annulation de plus de 200 millions de dollars d’aide bilatérale et l’arrêt du financement de l’agence onusienne Unrwa, soupçonné par certains analystes de financer le terrorisme sous couvert d’aides aux « réfugiés palestiniens ».  (avec AFP)

 

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/