Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
11 Mar 2019

Allemagne : tollé après des insultes antisémites lors d’un match de football

Israël exprimé son indignation après des insultes visant un joueur israélien en Allemagne lors d’un match de football, relançant le débat autour de la recrudescence de l’antisémitisme dans le pays et en Europe. « Nous sommes choqués par le tweet antisémite visant Almog Cohen et attendons des autorités allemandes qu’elles agissent avec fermeté contre son auteur », a indiqué à l’AFP un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Emmanuel Nahshon.

Les faits se sont déroulés vendredi soir en marge d’une rencontre à Berlin du championnat allemand de 2ème division entre un club local, Union Berlin, et celui d’Ingolstadt, dont le capitaine, Almog Cohen, est un joueur israélien de 30 ans. Ce dernier a été expulsé de la rencontre en deuxième mi-temps. Dans la foulée, un internaute se présentant comme un supporteur du club berlinois a posté sur Twitter un message antisémite haineux, appelant entre autres insanités le joueur à « partir en chambre à gaz ».

La police berlinoise a décidé d’ouvrir dimanche une enquête pour « incitation à la haine ». L’affaire préoccupe la Fédération allemande de football. Son vice-président Rainer Koch a dénoncé un « tweet ignoble » et demandé que tout soit fait pour en retracer l’origine. Par ailleurs, Christoph Heubner, l’un des responsables du Comité international Auschwitz, a parlé d’un incident « alarmant » dans un contexte de recrudescence de l’antisémitisme en Europe. De manière générale, les actes antisémites en Allemagne ont augmenté l’an dernier de 10% par rapport à l’année précédente, et les seules agressions physiques ont doublé avec 62 cas rapportés contre 37 en 2017, selon les chiffres du gouvernement. La plupart des agressions ont été commises par des sympathisants de l’extrême droite, même si le gouvernement s’inquiète aussi d’une montée de l’antisémitisme issue de certains migrants venant de pays arabes.

Dimanche, le chef de l’Etat allemand Frank-Walter Steinmeier a fait part de sa « grande préoccupation » face à la propagation de l’antisémitisme dans son pays. »Cela me remplit de honte et de douleur », a-t-il dit, en estimant que l’antisémitisme redevenait « présentable » dans la société allemande y compris en dehors des milieux radicaux habituels (avec AFP)

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/