Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
14 Nov 2019

Accord de cessez-le-feu entre Israël et le Jihad islamique

Un fragile accord de cessez-le-feu est entré en vigueur ce matin dans la bande de Gaza après deux jours d’affrontement entre Tsahal et le Jihad islamique.  Ce matin encore, de nouvelles alertes à la roquette ont retenti dans trois villages du sud d’Israël. Les combats avaient éclaté mardi à l’aube après l’assassinat ciblé par Israël d’un chef du Jihad islamique dans l’enclave, contrôlé par un autre mouvement islamiste, le Hamas. Pour tenter de freiner cette nouvelle spirale de violence, l’émissaire de l’ONU pour le Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, s’est rendu hier au Caire pour mener avec les Egyptiens –qui bénéficient d’une forte influence sur Gaza et de relations officielles avec Israël– une médiation en vue d’une « désescalade urgente ». « Les prochaines heures et les prochains jours seront cruciaux. TOUT LE MONDE doit afficher le maximum de retenue et agir en vue d’empêcher un bain de sang. Le Moyen-Orient n’a pas besoin d’autres guerres », a tweeté ce matin M. Mladenov. Un accord de cessez-le-feu est entré en vigueur à 05H30 locales (03H30 GMT) dans la bande de Gaza, ont indiqué une source égyptienne au fait de la médiation et un haut responsable du Jihad islamique. Cet « accord de cessez-le-feu intervient à la suite des efforts de l’Egypte » et a reçu l’aval « des factions palestiniennes incluant le Jihad islamique », a indiqué le haut responsable égyptien. Selon lui, l’accord stipule que les factions palestiniennes doivent aussi s’assurer de « maintenir la paix » lors des manifestations qui ont lieu depuis mars 2018 près de la frontière avec Israël. De son côté, Israël doit aussi arrêter ses frappes et « s’assurer d’un cessez-le-feu » lors de ces manifestations de la « marche du retour ». Une source au sein du Jihad islamique a confirmé l’accord à l’AFP. Peu après son entrée en vigueur, des sirènes d’alerte ont retenti dans trois villages israéliens bordant Gaza et au moins une roquette a été tirée depuis l’enclave. A Gaza, des habitants ont salué ce cessez-le-feu qui reste néanmoins fragile. « La vie était horrible ces derniers jours, les gens avaient peur et craignaient une guerre mais grâce aux efforts c’est le retour au calme », note Mohamed Kurd, un Gazaoui. Peu avant l’entrée en vigueur du cessez-le feu, huit membres d’une famille palestinienne ont été tués dans une frappe israélienne visant des éléments du Jihad islamique, selon les autorités locales. Ces décès portent ainsi à 34 le nombre de morts à Gaza dans des frappes israéliennes visant depuis mardi non pas le Hamas, mais le Jihad islamique.  Après la mort mardi, lors d’une opération ciblée, de Baha Abou al-Ata, un haut commandant du Jihad islamique tenu responsable par Israël d’une série d’attaques récentes contre l’Etat hébreu, ce groupe armé a lancé plus de 360 roquettes vers le territoire israélien selon l’armée. Cette dernière a de son côté multiplié les frappes aériennes contre les positions de ce groupe islamiste armé dans la bande de Gaza, où vivent environ deux millions de Palestiniens. Dans les régions israéliennes à proximité de Gaza, une roquette a endommagé une maison, une autre une usine, et une autre encore est tombée sur une autoroute. Cet accès de violences est le plus meurtrier depuis des heurts entre soldats israéliens et Palestiniens le 14 mai 2018 à Gaza, jour de l’inauguration à Jérusalem de l’ambassade américaine. Cette décision avait entériné la reconnaissance par les Etats-Unis de cette ville contestée comme capitale d’Israël. Contrairement au Jihad islamique, le Hamas avait approuvé il y a plusieurs mois une trêve avec Israël négociée par l’entremise de l’ONU, l’Egypte et du Qatar, prévoyant notamment l’entrée mensuelle de millions de dollars en

aide pour l’enclave palestinienne, où le taux de chômage avoisine les 50%. (avec AFP)

 

————————————————-

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/