Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
24 Sep 2019

Israël attend toujours le nom de son Premier ministre

Le Premier ministre sortant Benjamin Netanyahu et son principal rival Benny Gantz se sont entendus hier soir pour discuter de la formation d’un éventuel gouvernement d’union, après des législatives qui n’ont pas réussi à les départager.

Ni M. Netanyahu, à la tête du parti de droite Likoud, ni Benny Gantz, à la tête du parti Bleu-blanc ne sont en mesure de réunir 61 députés, la majorité absolue au Parlement.

Dans ce scénario, il revient au président Reuven Rivlin de choisir celui qui aura pour mission de tenter de former le prochain gouvernement.

Le président Rivlin a plaidé encore lundi pour la formation d’un « gouvernement d’union », et mené des discussions conjointes en soirée avec MM. Netanyahu et Gantz à sa résidence de Jérusalem.

« La responsabilité de former un gouvernement vous incombe. La population s’attend à ce que vous trouviez une solution (…) même si vous devez en payer le prix d’un point de vue personnel ou idéologique », a déclaré le président à l’issue de cette rencontre à trois.

Les deux rivaux ont ensuite discuté brièvement ensemble et se sont entendus pour poursuivre les discussions aujourd’hui et demain, via leur émissaire respectif.

Netanyahu et Gantz « ont discuté des moyens de faire avancer l’unité d’Israël et ont convenu que les chefs des négociateurs des deux partis se rencontreront demain », selon un communiqué conjoint.

Les négociateurs en chef des deux partis, Yariv Levin pour le Likoud et Yoram Turbowitz pour la liste « bleu-blanc », doivent se rencontrer dès aujourd’hui.

(AFP)

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/