Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
17 Mai 2018

Yuli Edesltein en visite à Paris

Le président du parlement israélien, a accusé hier à Paris le Hamas d’être responsable des violents affrontements deux jours plus tôt à la frontière de la bande de Gaza, comme de la situation dégradée dans cette enclave palestinienne.

« La situation à Gaza (dirigé par le Hamas, ndlr) a très peu à voir avec le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem » lundi: « C’est une action très bien planifiée du Hamas qui utilise les populations, y compris des femmes, des enfants, des adolescents, comme boucliers humains », a déclaré le président de la Knesset à la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale française.

Ces dernières années, Israël a pu constater « que le Hamas tentait d’organiser ce genre d’attaques sur (ses) frontières pour pouvoir avoir des activités terroristes dans cet environnement confortable de manifestations et de protestations », a-t-il ajouté, devant les parlementaires français.

« Les gens étaient armés; les soldats de Tsahal ne tiraient pas sur des gens désarmés (…); les mines et les bombes sur la frontière n’ont pas été placées par des gens désarmés », a soutenu le responsable israélien en tournée en France.

Si les manifestants ne sont « pas tous des terroristes », « beaucoup » le sont, a-t-il insisté, relevant par ailleurs que le Hamas n’avait « pas réussi à organiser une manifestation de 100.000 ou 200.000 personnes », mais que les protestataires se comptaient en « milliers de personnes », « véritablement traînées devant les frontières et (…) pas très contentes d’y être » selon lui.

« La situation à Gaza est difficile (…), le Hamas est responsable de cela », a estimé M. Edelstein. Il a évoqué un « niveau de vie incroyablement mauvais » et des « conditions de vie (qui) se détériorent et fait un parallèle avec la Cisjordanie qui, elle, « coopère » et où « le niveau de vie n’est pas mauvais ».

Pour lui, le mouvement islamiste palestinien mène des actions « qui semblent absurdes » et sapent l’aide à Gaza: les activistes du Hamas, a-t-il dit, ont ainsi mis le feu il y a trois jours à une conduite de gaz qui fournit du gaz à Gaza ainsi qu’au poste-frontière de Kerem Shalom par lequel « des centaines de camions pleins de produits médicaux, de produits de base, passent » en provenance d’Israël.

« Il y a quelques heures, ils ont renvoyé deux camions d’équipement médical et de médicaments qui étaient déjà dans la bande de Gaza pour leurs propres blessés parce qu’ils ont découvert quelque chose +d’horrible+ : certains de ces équipements étaient marqués du tampon de l’armée israélienne », a-t-il aussi cité en exemple.

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/