Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
09 Juil 2018

Uri Ariel devient le premier ministre israélien à se rendre sur le Mont du Temple

Cette visite est devenue possible suite à la levée par Benyamin Netanyahu de l’interdiction faite aux membres de son gouvernement de se rendre sur ce site sacré de Jérusalem. Vers 7h00 dimanche, Uri Ariel, membre du parti de droite Le Foyer Juif (HaBayit HaYehoudi) s’est rendu à l’entrée du Mont du Temple, dès son ouverture aux non-Musulmans. Sharren Haskel, une députée du Likoud a également effectué une visite sur le Mont du Temple

Appelé Esplanade des Mosquées par les Musulmans, à cet endroit s’élèvent le dôme du Rocher et la mosquée Al-Aqsa.  En octobre 2015, le gouvernement avait décidé d’empêcher les députés israéliens de se rendre sur place, invoquant des raisons de sécurité, mais aussi pour tenter de calmer des tensions avec les Palestiniens alors vives.

Cette interdiction est désormais levée, mais sous certaines conditions : la visite du Mont du Temple ne peut se faire qu’une fois tous les trois mois, les députés comptant se rendre sur place doivent prévenir les autorités et le parlement israélien 24 heures à l’avance et obtenir une autorisation de la police israélienne. De plus, les interviews aux médias sont strictement interdites, tout comme la prononciation d’un quelconque discours sur place. Autre consigne donnée aux officiels israéliens : éviter tout contact avec les responsables du Waqf, l’administration jordanienne en charge des lieux saints musulmans à Jérusalem.

 

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/