Simha Arom
Ethnomusicologue

Tobie Nathan, professeur des Universités, écrivain et diplomate, reçoit dans son émission l’ethnomusicologue Simha Arom.

Carte blanche 20/08/2012

 

Ethno Parcours de l’ethnomusicologue Simha Arom

Simha Arom, ethnomusicologue de réputation internationale, directeur de recherche au CNRS, est le plus grand spécialiste des musiques traditionnelles et notamment celles des pygmées Aka de Centre Afrique qu’il a été le premier à décrire et à analyser.

Né le 16 août 1930 à Düsseldorf, il connaîtra la Nuit de Cristal. Réfugié d’abord en Belgique puis en France, il fuira les Allemands durant toute la guerre pour réussir à passer en Palestine en 1944, à l’âge de 14 ans. Là débutera une carrière consacrée à la musique.

Personnage fascinant, érudit, inventeur et d’une vitalité infatigable, il a relaté son parcours dans un livre intitulé La fanfare de Bangui. Itinéraire enchanté d’un ethnomusicologue, paru aux Éditions de la Découverte (2009).

 

À propos du livre

En 1963, Simha Arom, de l’orchestre sympahonique israélien, se rend en République centrafricaine pour organiser une fanfare, il y découvre une musique extraordinaire, celle des Pygmées. Il invente de nouvelles méthodes de recherche, multiplie les enregistrements et devient un spécialiste mondial en ethnomusicologie soutenu par l’Unesco. Dans ce livre, il relate de manière vivante et joyeuse, les rencontres et les surprises, des forêts où vivent les Pygmées jusqu’aux scènes des festivals de musique en Europe où ils se produisent désormais.