Rachel Shalita

dfert(t(343hZ4Rachel Shalita et Gilles Rozier répondront aux questions de Paule-Henriette Lévy à l’occasion de la publication du roman, « Comme deux sœurs », traduit de l’hébreu par Gilles Rozier (éditions de l’Antilope, 2016). Rachel Shalita vit à Tel Aviv, où elle dirige le département éducatif de l’École d’art Beit Berl.

Interview 27/01/2016


 

 

À propos du livre

 
Comme deux sœurs
 
xCouv_Shalita_web.jpg.pagespeed.ic.wFZlMEyR1yVéra et Tsiona aiment à se rappeler leur première rencontre, à quatre ans, dans un jardin d’enfants de Tel-Aviv. Véra a grandi entre un père artiste volage et une mère infirmière rangée. Tsiona a perdu son père quand elle était petite.
Après le lycée, Véra, la sensible, l’artiste, ne sait pas ce qu’elle veut faire ; Tsiona, l’effrontée, engagée dans un mouvement de jeunes pionniers, va participer à la fondation d’un kibboutz dans le Néguev.
Malgré leurs différences, elles partagent leurs joies et leurs peines, jusqu’à l’arrivée de Yossef, le rescapé…
À travers le destin de deux héroïnes qui s’aiment comme deux sœurs, le roman entraîne le lecteur dans la société juive de Palestine, de la fin des années 1920 à la création de l’État d’Israël. Une période peu décrite jusqu’à présent dans la littérature israélienne.