Maurice Arama

570_ARAMA-240_105x100wInvité de la rédaction, Maurice Arama, auteur de l’ouvrage « Eugène Delacroix au Maroc. Les heures juives », paru aux Éditions Non Lieu (octobre 2012)

Interview 17/12/2012

 

À propos du livre

Eugène Delacroix au Maroc. Les heures juives

4716-4975Avec Les Heures juives se dévoile un aspect totalement inconnu du voyage de Delacroix au Maroc en 1832. L’homme débarquait dans des lieux où le climat politique était hostile aux Français et où le dessin de la figure humaine, comme dans tous les pays d’islam, était regardé avec suspicion. En lui ouvrant leurs portes, les familles juives ont offert à l’artiste des modèles et des thèmes pour des oeuvres originales ainsi qu’un champ infini de réflexions sur le judaïsme enraciné depuis des lustres dans cette terre musulmane.

Les Heures juives replacent les événements vécus par Delacroix dans les contextes historiques locaux, avec les impératifs qu’imposaient les calendriers, musulman et israélite, en usage dans le pays. Cette plongée dans des archives inédites et privées favorise une lecture nouvelle des oeuvres, dessins, croquis et esquisses souvent hâtivement et incorrectement légendés par le marché.

Les Heures juives révèlent, enfin, les identités des protagonistes rencontrés par l’artiste à Tanger ou à Meknès, détaillent des traditions et une mémoire plusieurs fois millénaire, s’attardent sur les conditions de vie, les frictions et les âpretés de leur quotidien. Elles racontent aussi la naissance de chefs d’oeuvre entrés depuis dans le patrimoine universel.

Maurice Arama a signé plusieurs études et ouvrages sur ce voyage de 1832 dont il a mis au jour les documents inédits et fondateurs.