Marie Moutier

5d0cec8491313430393636373430303139333132Paule-Henriette Lévy reçoit marie Moutier, Historienne, auteur du livre « Lettres de la Wehrmacht », paru aux Éditions Perrin.

Interview du 30/12/2014

 

À propos du livre

9782262043391
De 1939 à 1945, les soldats de la Wehrmacht n’ont cessé d’écrire à leurs proches. En rassemblant leurs lettres les plus fortes et éclairantes, c’est la Seconde Guerre Mondiale vue de l’intérieur que l’on découvre.
« Ce recueil a une grande valeur : il nous force à penser la Seconde Guerre mondiale en des termes plus universels qu’il ne nous plairait. » Timothy Snyder
Pendant toute la durée de la Seconde Guerre mondiale, les 17 millions de soldats de la Wehrmacht n’ont cessé d’écrire à leurs proches. Leurs lettres font partie des rares documents écrits sur le vif qui proposent une vision du conflit par ceux qui l’ont fait. Elles sont pour l’essentiel publiées ici pour la première fois.
C’est une guerre du quotidien qui y est décrite, sur tous les fronts, de l’invasion de la Pologne à la chute de Berlin. Si nombre de lettres de la campagne de France en 1940 ou au début de l’opération Barbarossa sont porteuses de l’espoir de participer au renouveau de la Grande Allemagne, les correspondances qui suivent la défaite de Stalingrad ou le débarquement de Normandie sont de plus en plus sombres.
Au fil des pages, le lecteur assiste aux désillusions des soldats, à leur détresse face à la brutalité de la guerre, à la dégradation des conditions physiques et matérielles. Mais, parce que ces hommes sont le fer de lance du nazisme en guerre, se lisent aussi l’exaltation de la foi envers l’Allemagne et Hitler, leur participation aux massacres de populations civiles et la prégnance de l’idéologie nazie au sein des troupes du IIIe Reich.

Préface de Timothy Snyder.