Ludivine Broch

ludivineLudivine Broch est historienne, maître de conférences à l’université de Westminster, elle répondra aux questions de Jonathan Siksou, sur son livre « Les Cheminots, Vichy et la Shoah » paru aux éditions Tallandier.
 

Interview 05/12/2016


 
 

À propos du livre

Les Cheminots, Vichy et la Shoah

9791021018273La SNCF a-t-elle résisté ou collaboré ? Ludivine Broch fait voler en éclats l’image glorifi ée de la résistance des cheminots comme elle nuance les accusations sur sa responsabilité dans la déportation des Juifs dans la France de Vichy. Leur histoire, et celle de leur entreprise, est bien plus complexe que cela.
Mêlant documents de l’époque, archives de l’entreprise et témoignages, Ludivine Broch décrit la vie quotidienne des 500 000 cheminots de 1937 à 1945. Jusqu’à présent, les accusations de collaboration ont concerné surtout la direction de la SNCF. Or, de nombreux employés ont eux aussi été prompts à s’adapter à la présence des Allemands et au régime de Vichy. D’autres ont fait la grève, accompli des actes de résistance et de sabotage : des cheminots ont apporté eau et nourriture aux déportés, des conducteurs ont ralenti les convois dans des zones propices aux évasions. Ces gestes étaient risqués et nombre d’entre eux furent fusillés pour avoir enfreint les consignes.
Ni héros ni salauds, les cheminots ont été à l’image des Français sous l’Occupation. Voici racontée pour la première fois l’histoire captivante de la SNCF pendant les années noires.