Laurent Naouri

Jonathan Siksou reçoit, Laurent Naouri, est baryton-basse. Le chanteur est à l’affiche de Trompe-la-mort, opéra de Luca Francesconi, à l’Opéra Garnier jusqu’au 5 avril.

Interview 15/03/2017


 

 

À propos de « Trompe-la-mort » de Luca Francesconi

 
Trompe-la-Mort (Splendeurs et misères des courtisanes, Honoré de Balzac)

Pour cette création mondiale, Luca Francesconi se saisit d’une figure tutélaire de La Comédie humaine : Vautrin, alias Jacques Collin, alias l’abbé Carlos Herrera, alias… Trompe‑la‑Mort. Impressionnant personnage masqué, Trompe-la-mort se révèle tout à la fois à travers des énergies latentes, impalpables, et dans des drames aux rebondissements tragiques. Ambivalent personnage à la familiarité royale et à l’empressement maternel, cruel et amoureux, rapace et capable de dompter les fous, ce « Machiavel du bagne » qui finira chef de la police, utilise ses conquêtes pour servir un but éclatant tout en « cachant sa marche ». Épousant les événements afin de les conduire, travestissant ses moyens de parvenir, Trompe-la‑Mort poursuit une implacable entreprise de subversion des strates sociales et économiques. Il n’en reste pas moins terriblement dévoué à ceux qu’il élit. Mis en scène par Guy Cassiers pour sa première collaboration avec l’Opéra de Paris, ce tableau d’une société à trois niveaux perméables reprend à sa façon la question posée par Balzac : « Le monde n’est‑il pas un théâtre ? Le Troisième‑Dessous est la dernière cave pratiquée sous les planches de l’Opéra, pour en receler les machines, les machinistes, la rampe, les apparitions, les diables bleus que vomit l’enfer, etc. »

Table-ronde Trompe-la-Mort le 18 mars, de 15h30 à 17h au salon Florence Gould : En présence de Luca Francesconi (composition, livret), Susanna Mälkki (direction musicale), Guy Cassiers (mise en scène), Andrea Del Lungo ( professeur des universités, spécialiste de la littérature romanesque et des liens entre littérature et savoirs au XIXe siècle). Présentée par Sarah Barbedette, Directrice de la Dramaturgie, de l’Edition et de la Communication.