Jean-François Colosimo.

Capture,Jonathan Siksou reçoit Jean-François Colosimo Journaliste, écrivain et directeur des Editions du Cerf, il publie le témoignage de trois frères dominicains, témoins directs du génocide arménien : « Nous avons vu l’enfer », éd. du Cerf

Interview 15/04/2015

À propos du livre

Capture   jbjCent ans après le premier génocide de l’histoire, ce livre présente la pierre de vérité, cruciale, apportée par trois dominicains à la réparation d’un trou noir de notre mémoire qui demeure nié, occulté ou minoré.

Retenus otages à Mardin, la « Jérusalem de l’Est », entre fin 1914 et fin 1916, les frères Marie-Dominique Berré, Jacques Rhétoré et Hyacinthe Simon assistent, impuissants, à l’anéantissement programmé, industriel, systématique des Arméniens qu’accompagne le massacre à la chaîne des Assyriens, des Chaldéens et des Syriaques. Témoins oculaires, ils vont se faire les chroniqueurs de l’indicible et consigner, chacun de son côté, ce déchaînement sans précédent de l’enfer sur terre.

Pour la première fois, leurs dépositions précises, lucides, terribles sont réunies en un seul volume qui a valeur d’inédit. Elles ne font pas que donner une sépulture aux victimes anonymes des charniers d’hier. Elles valent alarme pour aujourd’hui. Alors que la tragédie des chrétiens d’Orient se répète sous les mêmes cieux et dans la même indifférence, leurs récits, toujours documentés, parfois apocalyptiques, ressortent rétrospectivement comme prophétiques.

Un testimonial pour la reconnaissance du crime. Un testament pour le réveil de la probité. Une lecture indispensable, pour tous ceux qui n’entendent pas se réfugier derrière l’ignorance consentie et prétendre :
« Je ne savais pas ».

Présentation de Jean-François Colosimo