Elisabeth Weissman

ddElisabeth Weissman répondra aux questions de Paule-Henriette levy, sur son livre : « Lucie Dreyfus, La femme du capitaine » paru aux éditions Textuel

Interview 21/10/2015

 

 

À propos du livre

9782845975293
Lucie Dreyfus
La femme du capitaine
L’Affaire Dreyfus à travers le prisme inédit de l’épouse de l’officier.

Nul n’ignore le nom d’Alfred Dreyfus, cet officier juif accusé à tort en 1894 de haute trahison, dégradé et déporté en Guyane. Mais qui connaît Lucie Dreyfus, sa femme? Son rôle pourtant, fut vital. Sans elle, Dreyfus serait sans doute mort trop tôt, avant que Zola accuse et que les intellectuels aient pu faire triompher la justice républicaine. Car Lucie le somme de vivre, le tient au fil de la plume, tout en oeuvrant à la révision de son procès aux côtés de son beau-frère Mathieu. Très rigoureusement documentée, l’enquête d’Élizabeth Weissman reconstitue de manière captivante le destin de cette jeune femme affrontant cette machination d’État sur fond d’antisémitisme et restée dans l’ombre jusqu’à aujourd’hui. Car l’Affaire Dreyfus, c’est d’abord une affaire d’hommes, militaires, hommes politiques, avocats, barbus, moustachus tous poils dehors. Les femmes n’y jouent qu’un rôle secondaire. Et si Lucie n’a rien d’une rebelle, elle pense et elle pense juste et son rôle est immense dans la marche vers la vérité. Le récit construit pendant et après l’Affaire suit Lucie Dreyfus dans la tourmente des années sombres qui vont suivre. Française et juive, elle aura tout vécu des drames de cette première moitié du XXe siècle.Elle meurt en décembre 1945, il y a 70 ans. Photos, témoignages familiaux et lettres inédites incarnent la passionnante trajectoire de la femme du capitaine.

L’essayiste Élisabeth Weissman retrouve avec Lucie Dreyfus l’un de ses thèmes de prédilection : l’inscription d’un destin dans l’Histoire, au croisement du singulier et de l’universel, interrogeant une certaine éthique de la responsabilité. Elle a notamment publié Les filles on n’attend plus que vous (Textuel 1995), La nouvelle guerre du sexe (Stock 2008), La désobéissance éthique (Stock 2010) ainsi qu’une biographie, Coco Chanel (Libretto 2013).