Benjamin Stora
Historien

Shlomo Malka reçoit Benjamin Stora, historien, spécialiste de l’histoire du Maghreb, auteur du livre « Les trois exils, Juifs d’Algérie », paru aux Éditions Plurielle (avril 2011).

Interview 13/05/2012

 

À propos du livre

Benjamin Stora, dont la famille est originaire de Khenchela, ville de l’Est algérien, a retrouvé les jalons de son histoire familiale. Voyageant entre mémoire et histoire, quête personnelle et enquête historique, il reconstitue les trois exils qui ont marqué le destin des juifs d’Algérie. En moins d’un siècle en effet, ils sont sortis par trois fois de ce qui était jusque-là leur univers familier. Ils se sont éloignés de leur vie en terre d’Islam quand le décret Crémieux de 1870, faisant d’eux des citoyens français, les a mis sur la voie de l’assimilation. Ils ont été rejetés hors de la communauté française de 1940 à 1943 avec les lois de Vichy. Et ils ont quitté les rives algériennes avec l’exode de 1962.

À travers cet essai historique sensible et rigoureux, enrichi de documents inédits, on découvre l’originalité de ce judaïsme algérien à la fois passionnément attaché à la République française et profondément pétri de traditions religieuses, mais aussi la complexité et les ambiguïtés des relations entre juifs et musulmans. Et l’on comprend mieux comment, dans les tensions actuelles, quand crainte de l’islamisme et montée de l’antisémitisme se conjuguent, revient une « mémoire longue de l’inquiétude ».