Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil/ INVITES

Plasson Michel

plasson

Grand ambassadeur de la musique française et de la musique contemporaine de par ses nombreuses commandes, Michel Plasson reste associé à l’essor et à la renommée internationale de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse. Le style accompli, la technique rigoureuse et l’ouverture d’esprit ont permis à Michel Plasson d’aborder un vaste répertoire, comme en témoignent la clarté et la précision de ses enregistrements pour Emi Classics.

Michel Plasson grandit dans un univers musical. Sa mère est cantatrice, son père violoniste, et lui-même s’oriente vers la musique en étudiant le piano avec Lazare-Lévy, la percussion avec Félix Passerone, puis la direction d’orchestre avec Eugène Bigot.

Sur les conseils de Charles Munch, il poursuit sa formation aux Etats-Unis auprès d’Erich Leinsdorf, Pierre Monteux et Leopold Stokowski. Après avoir été pendant trois ans le Directeur musical de l’Opéra de Metz, Michel Plasson prend les rênes de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse.

Michel Plasson est invité par de nombreux orchestres. En 1977, il fait ses débuts au MET de New-York avec une nouvelle production des Dialogues des Carmélites de Poulenc ; en 1979 il dirige Werther de Massenet au Covent Garden. Depuis 1990, il travaille avec l’Orchestre philarmonique de Dresde. Il dirige également l’Orchestre national de Chine, l’Orchestre philarmonique de Tokyo, l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich, l’Orchestre philarmonique de Rotterdam, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre de l’Opéra de Paris, les orchestres de Barcelone, Séville, Madrid, ou encore l’Orchestre de la Suisse Romande.

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/